Formulaire inscription GRC
Acceo
La Ville et ses outils numériques
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
A table !

La littérature se met à table et les bibliothécaires aussi ! Tour à tour, ils vous livreront leurs coups de cœur culinaire les plus délicieux. Un festin de Babette à la cantoche ? Y aura-t-il des grands goinfres, des Milou, des Hansel et Gretel ? Pas de cartes sur table, mais bien des plats en forme de romans, d'albums et de films... à déguster, à engloutir et à partager.

QU’Y-A-T-IL AU MENU ?

Documentaire adulte : on va déguster la France,François-Régis Gaudry


Le deuxième livre issu de la fameuse émission gastronomique de France Inter est sur nos tables de nouveautés ! Vous y retrouverez les ingrédients qui on fait du premier un incontournable dans vos cuisines. Illustrations fournies, dessins bien réalisés, jolies photos, en somme, un livre déjà agréable à regarder. Le plaisir des yeux passe avant le plaisir de la bouche. Vous trouverez un tour complet de France et, de façon très exhaustive, un tour des produits qui font d’elle le pays de la gastronomie. Bien sûr, vous savourerez de nouveau les anecdotes, les bouts d’histoires sur la différence de variété d’un produit comme l’oignon, la bière, etc. Si, vous êtes plutôt du genre à mettre les pieds sous la table plutôt que les mains dans le plat, vous serez ravis de trouver plusieurs bonnes adresses pour dîner ou même pour vous lancez dans un road trip de la gastronomie sur la célèbre N7. Vous êtes invités à passer à table pour gouter un bout de France !

Documentaire adulte : l’histoire passe à table ! les 50 repas qui ont fait le monde, Marion Godfrou et Xavier Dectot


Voilà un ouvrage qui combine deux passions françaises : l’Histoire et la gastronomie. Tout le monde se met à table, de l’empereur Marcus Gavius Apicius à Jacques Chirac. Face à eux, des recettes de leur temps, dégustés avant des négociations, lors de célébrations ou simple péché mignon qui mène à la perte. Souvenons-nous des « pieds de porc » de Louis XVI qui aurait pris un retard considérable en souhaitant déguster la spécialité de Varennes. Sa fuite en aurait été compromise… Aimer le pouvoir ne n’est pas contradictoire avec la gourmandise. Déjeuner, dîner, s’extasier devant la richesse culinaire des uns participent à la diplomatie. Ce livre de recettes est une exploration de la cuisine comme outil de séduction ou lien indéfectible entre les dirigeants et la population, tous à la table de l’Histoire.

Documentaire jeunesse : Atlas des saveurs , Giulia Malerba et Fébé Sillani


Pour les fêtes de fin d’années, vous boirez une coupe de champagne, l’entrée sera composée d’huitres et de foie gras, puis en plat principal vous aurez de la dinde ou du chapon et enfin en dessert vous consommerez l’éternelle bûche de Noël… Votre palais s’ennuie déjà… Heureusement, l’atlas des saveurs est là pour réveiller les tables de fêtes ! Il vous propose de commencer avec un délicieux tédon, puis on enchaine avec un zaalouk relevé suivi d’un potjiekos accompagné d’un pant bhat, si votre estomac n’est pas rassasié vous pourrez aussi manger un cha ca et finir en apothéose avec une pavlova. Ce délectable ouvrage fera voyager vos papilles et vos pupilles. Pour faire ce circuit du goût choisissez un des 6 continents et dégustez chaque pays qui le compose. De courts textes explicatifs vous régalerons d’anecdotes succulentes et des cartes illustrées par les produits et les élevages nationaux vous présenteront ces contrées. Sous couvert de picorer les offres gustatives qu’offrent notre planète, on savourera la diversité gastronomique tout en révisant sa géographie. Bref, tout est délicieux dans ce documentaire mais nous en profitons aussi pour rappeler qu’il est interdit de le dévorer sous peine de devoir le racheter !

Album jeunesse : Bon appétit, Dedieu


Aujourd’hui à la médiathèque, nous vous proposons de déguster en entrée un bouillon de poule agrémenté de vermicelles alphabet. Et comme hors d’œuvre ? Un jambon de cochon encerclé par une armée de petits pois, avec comme plat principal un écrasé de pommes de terre façon Vésuve avec en son milieu un lac de jus de viande saucisse en sus ! Et pour finir vous aurez le droit à une poignée de fruits de saison cueillis avant que le merle ne les croque, servis tels quels.
C’est un bien alléchant repas que nous propose Thierry Dedieu ! Grâce à ses aplats en noir et blanc et son grand format, il fera le bonheur des tout-petits. En effet, les bébés perçoivent mieux les contrastes et la taille du livre leur permet littéralement de plonger à l’intérieur. D’autre part, le vocabulaire aux multiple sonorités viendra leur titiller les oreilles et leur mettre l’eau à la bouche.
En vous souhaitant un bon appétit !

DRESSEZ LA TABLE

DVD adulte : le bal des casse pieds, Yves Robert


En avant-première de vos réveillons, révisons les plans de table et les bonnes mœurs. Une fois le menu arrêté, le tour des allergies éventuelles détectées, il faut disposer des serviettes habilement pliées en origami sur des assiettes et pour couronner le tout, vous aurez disposé dessus une petite étiquette avec le nom de l’élu. Le plan de table est un peu l’organigramme de votre repas : une erreur peut vous coûter cher. L’élu se sent chanceux ou puni : au coin de la table, comme Peter Sellers dans « the party » ou à côté d’une norvégienne dans la chanson « Anita Pettersen » de Vincent Delerm ou pire encore à proximité de la charmante, bavarde, insupportable et improbable Valérie Lemercier dans le bal des casse pieds. Grâce à elle, vous saurez tout sur les fjords, les trolls et vous pourrez aisément tomber dans les pommes, le nez le premier dans la soupe… Une bien belle façon de finir l’année et de se dispenser enfin de bûche…

Un article : « Comment la copie des “Noces de Cana” a supplanté l’original », télérama


Vous lui tournez le dos en regardant la Joconde et pourtant ce tableau gigantesque de Véronèse mérite de se frayer un chemin dans la foule. La place de Mona Lisa est enviable. Elle seule a sous les yeux un tableau fourmillant de sens, un instantané de la société Vénitienne. La scène est religieuse et pourtant profane dans son traitement : Jésus est au centre de la composition et le monde est attablé : le beau monde convié à la noce, surtout. Autour d’eux, l’architecture vénitienne, des animaux, des cuisiniers affairés. A l’origine pensé pour accompagner les moines dans leur repas au réfectoire et souligné par la même le péché de gourmandise, cette toile coupe-faim a été enlevée par les troupes napoléoniennes pour être installée définitivement au Louvre. Depuis, une œuvre de substitution a été réalisée dans son lieu d’origine et là : le choc. Comme l’exprime si bien cet article, l’aura d’une œuvre dépend aussi du lieu dans lequel elle est exposée. Minutieusement numérisée, le tableau a repris sa place originelle et mériterait le train couchette Paris-Venise…

Roman adulte : Vous prendrez bien un dessert ? Sophie Henrionnet


Chez vous, Noël c’est bien plus que le sapin illuminé, les petits fours au foie gras, les guirlandes et les cotillons. La traditionnelle buche de Noël a été détrônée par la traditionnelle dispute familiale ! Vous pensiez que vos réunions de familles étaient les pires ? Relativisez et mettez-vous à table avec la famille Labarre, réunie pour la soirée dans un chalet perdu en pleine montagne. Toutefois, si c’est vous qui recevez cette année, attendez un peu pour ne pas trop angoisser !

A VOS MARQUES, PRETS ? DEVOREZ !

BD adulte : Tony Chu, Rob Guillory (dessinateur) et john Layman (Scénariste)


Quand on dit « à table », surtout en cette période de fêtes, on pense immédiatement à des mets délicats (saumon, foie gras, bûches glacée, champagne, etc..) qui affolent nos papilles gustatives. Mais que doit ressentir Tony Chu, ce détective atteint d’un syndrome un peu bizarre qui fait de lui un « cibopathe » ? Cela signifie qu’il est capable de retracer psychiquement la nature, l’origine, l’histoire et même les émotions de tout ce qu’il ingurgite. Pour mener ses enquêtes, il doit donc « goûter » la victime d’un meurtre afin découvrir son assassin. Cette série atypique ne vous laissera pas sur votre faim, d’ailleurs elle est à dévorer sans modération !

Manga jeunesse : Toriko, Shimabukuro Mitsutoshi


Toriko est un chasseur de saveur, un Gourmet Hunter. C’est à dire qu’il parcourt le monde à la recherche de créatures délicieuses qui pourraient satisfaire les papilles gustatives les plus exigeantes. Le galala-gator en est une parmi d’autres. Une espèce de crocodile rare et succulente. Mais qui dit créatures, dit combat puisqu’elles ne se laissent pas prendre aussi facilement. A l’instar des baleines des temps reculés, le face à face homme/animal est une épreuve. Epreuve que Toriko, relève avec humour et persévérance. Porté par une illustration énergique, des tramages précis ainsi qu’un souci du détail dans les décors, ce manga pour adolescents séduit aussi pour son personnage fantasque. La série se poursuit en 43 volumes pour le moment, de quoi assouvir sa faim d’aventure…

Livre CD : Hansel et Gretel , Catherine Vincent

C’est à cause de la famine que la marâtre demandera au père de perdre les enfants dans la forêt (pourquoi nourrir quatre bouches alors qu’il est si facile de n’en nourrir que deux), c’est pour attirer les enfants et assouvir son envie de chair tendre et fraîche que la sorcière a construit sa maison en pain d’épice et sucreries (les enfants en raffolent, c’est bien connu), c’est tenaillés par la faim que le frère et la sœur se sont laissés aller à croquer dans la drôle de maison sucrée (ils n’avaient pas mangé depuis si longtemps)…Mais c’est surtout grâce à leur ruse et leur courage qu’ils retourneront chez eux et que tout le monde pourra enfin manger à sa faim…ouf !
Une histoire où finalement, tout le monde souhaite se mettre à table ! Qui mange quand (ou pas), quoi (ou qui) et pourquoi ? Car il est bien question de nourriture, tant matérielle que spirituelle et affective. Si tout le monde connaît le conte original, la valeur ajoutée de cette version est sans aucun doute l’enregistrement : Une atmosphère un brin inquiétante rendue par une narration parfaite entremêlant la parole et le chant ainsi qu’une bande musicale épousant parfaitement les moments clé du récit. A écouter sans modération !

L’AMOUR EN DESSERT

BD adulte : Et si l’amour, c’était aimer, Fabcaro


Parfois l’amour, c’est aussi simple qu’une fringale suivie d’un coup de fil à un livreur de macédoine… Oui, aussi simple que ce plat en mayonnaise composé de petits légumes coupés en petits carrés. Parfois même ce « must » de la cuisine de cantine qui en a fait pleurer plus d’un est enroulé dans une tranche de jambon, comble du luxe. Ainsi donc, l’amour, c’est simple et ça peut compliquer la vie. Comme vous ne pouvez l’ignorer, le couple est une bénédiction. Rien ne semble pouvoir modifier le cours ordinaire des choses, quand soudain, l’amour frappe à la porte avec un saladier. Tout bascule, la tromperie pointe le bout de sa corne et on se met à commander de façon frénétique de la macédoine. Ce livre de Fabcaro ne vous donnera pas envie de déguster ce plat, ni même peut-être de craquer sur le gentil livreur, mais il vous donnera furieusement envie de vous marrer. Vous noterez que cet article aurait pu figurer dans notre précédent dossier thématique (NoteDuBibliothécaire : marre(r)). Faute de casting donc ? Non, car ce serait oublier le traumatisme de la macédoine qui donne la mayonnaise à cette histoire d’amour.

Roman jeunesse : Les zinzins de l’assiette, Audren


Au menu ce soir : pâté sous plastique, raviolis en boite réchauffés au micro-ondes, fromage-toile-cirée et yaourts beiges gélatineux à l’extrait de faux fruits. Ça ne vous tente pas ? Alors n’allez pas manger chez Milos. Il faut dire que la mère préfère largement emmener ses quatre garçons au cinéma, au musée ou au parc plutôt que de faire la popote. Mais les garçons ont envie de gratin dauphinois et de clafouti aux cerises, alors ils décident de prendre les choses en main. Sur un lit de discours contre la malbouffe, Audren concocte avec habilité un roman sur la vie de famille monoparentale et la difficulté pour un parent célibataire d’être au top tous les jours pour. Elle saupoudre une pincée de féminisme, assaisonne de quelques remarques sur l’égalité homme femme et fait revenir le tout dans la gaité et un esprit de solidarité. Sans aucun doute, il y aura de l’amour et du tiramisu aux fruits des bois au dessert !