Formulaire inscription GRC
Acceo
Rosny plage : un cocktail de fraicheur et de jeux
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Accidents domestiques

L'intérieur de la maison représente plus de 80 % des accidents des petits de 0 à 4 ans, selon la Fédération française de sauvetage et de secourisme.

Rendre sa maison plus sure

97 % des parents d’enfants de moins de six ans pensent, à juste titre, qu’un grand nombre d’accidents domestiques pourrait être évités.

Chaque jour, 2 000 enfants de 0 à 6 ans sont victimes d’accidents de la vie courante.

L’intérieur de la maison représente plus de 80 % des accidents des petits de 0 à 4 ans, selon la Fédération française de sauvetage et de secourisme !

Produit cassé, défectueux ou mal conçu, notice de sécurité manquante, défaut de surveillance…
Les causes, bien que souvent évitables, sont diverses.
Toutefois, moins l’objet est répandu, plus les risques augmentent.

Afin de prévenir ce type d’accidents et rendre ces produits plus sûrs la Commission de la Sécurité des Consommateurs s’est associée à la European Child Safety Alliance pour la rédaction du « Guide sur la sécurité des articles pour enfants : les produits potentiellement dangereux (pdf) »
Ce document présente les 26 produits identifiés et détaille les risques, les réflexes à adopter lors de leur achat, leur mode d’utilisation.

Liste des 26 produits potentiellement dangereux pour les enfants

  • Lit pour adulte
  • Trotteur pour bébé
  • Siège de bain
  • Bicyclette
  • Lit superposé
  • Table à langer
  • Siège auto pour enfant
  • Barrière de protection - 9. Pyjama
  • Berceau
  • Pétards, feux d’artifice
  • Cage (but) de football
  • Chaise-haute
  • Briquet
  • Tétine
  • Sac plastique
  • Aire de jeux (équipement)
  • Aire de jeux (pour bébé)
  • Petites pièces diverses (piles, billes, aimants)
  • Détecteur avertisseur de fumée (DAAF) et détecteur de monoxyde de carbone (DAACO)
  • Corde, cordelette, ficelle, bijoux fantaisie
  • Poussette
  • Coffre à jouets
  • Jouets
  • Trampoline
  • Store

Les accidents les plus fréquents

Les dangers de la maison ne sont pas toujours bien identifiés.
Si 66 % des parents émettent spontanément la crainte que leurs enfants chutent, ce qui est effectivement l’accident le plus fréquent, seuls 6 % citent les étouffements comme étant une menace au sein de leur foyer alors qu’ils sont la première cause de décès accidentel chez les enfants de moins de un an.

Seuls 15 % citent spontanément les noyades et 53 % les brûlures comme étant un danger au domicile.

Entre 1 et 4 ans, les principales causes de décès sont

La grande majorité des parents se dit préoccupée par les accidents dont leurs enfants pourraient être victimes à la maison (75 %), mais leurs connaissances en matière de comportements préventifs (gestes et équipements de la maison) sont imprécises.

15 % des parents ne citent aucune mesure préventive.

Seuls 9 % sont capables de citer des gestes pour prévenir les étouffements et un quart cite des gestes de prévention associés aux chutes (24 %) et aux noyades (23 %).
12 % d’entre eux évoquent pour seul geste de prévention la surveillance constante de leurs enfants.

Interrogés sur leur connaissance des équipements de prévention, les parents en moyenne en citent deux

  • Ils connaissent d’abord les cache-prises (56 % des parents les citent)
  • puis les barrières de sécurité pour les escaliers (47 %)
  • les bloque-portes (21 %)
  • les bloque-placards (17 %) et
  • les coins de protection pour les tables (14 %)
Les produits d’entretien

Il est indispensable de les placer hors de la portée des enfants.
Les produits utilisés pour les lave-linge et lave-vaisselle sont particulièrement attractifs pour les petits.

En cas d’ingestion

  • passez votre index sous l’eau et retirez de la bouche de l’enfant ce qui reste à l’intérieur
  • contactez le centre anti-poison du secteur afin de demander conseil
  • ne faites pas vomir l’enfant
  • ne lui donnez pas à boire de l’eau ou du lait

Centre Anti-Poison : 01 40 05 48 48
Des médecins assurent une assistance permanente téléphonique gratuite (hormis le coût de l’appel) 24 heures/24 et 7jours/7
Hôpital Fernand Widal 200 rue du faubourg Saint-Denis 75010 PARIS

Si l’enfant perd conscience appelez le SAMU en composant le 15