Formulaire inscription GRC
Acceo
[Start]  L’ouverture fabuleuse
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
[Actu] De 2017 à 2023 !

A la découverte de la ville du futur !

Le mot du maire

L’éclosion de l’éco-quartier des Coteaux Beauclair est le fruit d’un long travail de réflexion. Je suis fier de constater qu’aujourd’hui, cette intense phase préparatoire devient une réalité tangible, prend une consistance matérielle pour la ville.

Accompagné par l’arrivée du métro à Rosny-sous-Bois qui nous reliera à 30 minutes du cœur de la capitale, ce nouveau morceau de ville s’insère parfaitement dans la dynamique commerciale locale, en créant une synergie entre le centre-ville, Domus, Rosny 2 et les quartiers pavillonnaires de la commune.

L’aménagement des Coteaux-Beauclair a bien évidemment pris le soin d’anticiper les besoins et les attentes des habitants, notamment avec la création d’un groupe scolaire, d’une crèche, de commerces de proximité….

Mais ce nouveau quartier a également été pensé avec une forte ambition écologique, afin de permettre aux habitants de réduire leur consommation énergétique, de permettre le développement des modes de transports moins polluants et de respecter la densité végétale des lieux.

Rosny-sous-Bois se montre dynamique, entreprenante et innovante, ce qui lui permet, définitivement, de prendre un temps d’avance

Une situation géographique stratégique

La commune de Rosny-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, est située dans l’est parisien, à neuf kilomètres de la capitale. Comptant près de 45 000 habitants, la ville est à équidistance des trois principaux aéroports parisiens, à savoir l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, l’aéroport Paris-Orly, et celui du Bourget.

L’attractivité de Rosny-sous-Bois est en partie due aux nombreux moyens de transports qui s’y rendent depuis Paris, en moins d’un quart d’heure. En effet, Rosny-sous-Bois comprend trois grands axes de communications autoroutiers, à savoir la A3, la A103, et la A86 qui travers la ville au nord.

Par ailleurs, déjà desservi par une douzaine de lignes de bus ainsi que deux stations de RER E, le territoire communal accueillera en 2022 trois stations de la ligne 11 du métro. Quelques années plus tard, ce sera au tour de la ligne 15 du Grand Paris Express de posséder un arrêt à Rosny-sous-Bois.

Afin de préserver les équilibres de la ville en termes d’urbanisme, le Maire de la commune, Claude Capillon, a décidé de protéger le tissu pavillonnaire du territoire, tout en développant les abords des futurs transports en commun.

Parmi ces morceaux de ville qui symbolisent l’avenir de Rosny-sous-Bois, l’éco-quartier des Coteaux Beauclair, situé au nord de la Ville, occupe une place de choix.

Une harmonie sociale et fonctionelle

A proximité de la gare RER Rosny-Bois-Perrier, au contact de la future gare « Coteaux Beauclair » de la ligne 11 du métro, en face du centre commercial Domus, à quelques minutes du centre commercial Rosny 2, proche des autoroutes A3 et A86, ce nouveau morceau de ville, grand d’une quinzaine d’hectares, jouit d’une position très avantageuse.

L’intensification de cet espace stratégique pour la commune, mais également pour la métropole, permettra notamment de bâtir près de 1 300 logements (environ 90 500m²), dont près de 30% de logements sociaux.

Afin d’assurer une certaine harmonie visuelle avec l’espace urbain aux alentours, le projet des Coteaux Beauclair comprendra trois différentes échelles : celle des bâtiments face à Domus (allant de 7 à 10 étages), celle du coeur d’îlot (de 6 à 8 étages afin de permettre un ensoleillement maximal), et pour finir celle des logements sur le boulevard Gabriel Péri (6 étages).

Si la grandeur des bâtiments diverge, leur organisation comprendra certaines similitudes :

  • Niveau rez-de chaussée : circulations, halls, accès parking, commerces, équipements, logements en retrait par rapport à l’alignement…
  • Corps central d’étages : logements
  • Couronnement en attique afin d’éviter un sentiment d’obstruction visuelle

Pour anticiper les besoins des futurs habitants, le niveau rez-de-chaussée de ces différents bâtiments comprendra un certains nombres de services, tels que des commerces de proximité (près de 8 100m²), une crèche de 45 places, un groupe scolaire de 21 classes…

La mairie a également prévue l’aménagement d’une importante place centrale, avec un square dans son prolongement. Toujours dans cette perspective de créer des lieux de vie agréables, la création d’un parvis est prévu devant le futur groupe scolaire.

Cette densification urbaine restera cependant, notamment grâce au PLU ainsi qu’aux closes environnementales, attentive à s’adapter aux caractéristiques de l’endroit où le quartier va émerger.

Un projet innovant affichant une haute ambition environnementale

Situé à 30 minutes de Châtelet-les Halles, parfaitement inséré dans la dynamique économique de la commune, le quartier des Coteaux Beauclair s’inscrit dans une trame verte locale qui propose une importante densité végétale, et ce malgré la présence d’importants axes routiers (A3, A86). Afin de respecter cet environnement, les architectes impliqués dans la construction des Coteaux Beauclair ont dû s’adapter à des prescriptions environnementales et à un PLU protecteur pour le milieu végétal sur lequel le quartier a été construit.

Cette attention particulière portée sur le développement durable se traduit dans la conception des bâtiments. Utilisation de matériaux biosourcés, création de locaux à vélos couvert dans chaque bâtiment, végétalisation de l’ensemble des toitures, aménagement de voies partagées, indicateurs de consommation énergétique dans les halls, installation de points d’apports volontaires, immeubles approvisionnés par la centrale géothermique locale… Tout a été pensé afin que l’éco-quartier respecte les principes du développement durable tout en s’adaptant aux caractéristiques de son territoire ainsi qu’aux attentes des habitants.De cette manière, les îlots bâtis pourront gérer de manière autonome l’enjeu bioclimatique (aménagement en free cooling1, présence d’eau, végétalisation des toitures…

Mais la réflexion environnementale va plus loin puisque le quartier dans son ensemble est pensé pour satisfaire les ambitions écologiques de ce quartier. En effet, le PLU local impose notamment une coulée verte inconstructible entre le lotissement des Cerisiers et l’entrepôt Alinéa.

De même, l’aménagement de ce quartier a été pensé afin de faciliter les déplacements non polluants (vélo, marche…) entre les différents pôles économiques, d’activités, de logements, de transports… qui enrichiront les Coteaux-Beauclair.

Planning de livraison : dernière tranche en 2023

1ère tranche (2019-2021) : bâtiments longeant la rue de Lisbonne et la nouvelle voie

  • Près de 1 050 logements (30% sociaux)
  • Groupe scolaire (21 classes maximum) accompagné par une crèche
  • Futurs espaces publics : parvis de l’école, nouvelle voie, place de quartier…

2ème tranche (2022-2023) : lots à proximité du métro

  • 240 logements (30% sociaux)

Le quartier en quelques chiffres