Formulaire inscription GRC
Acceo
Déplacement marché centre-ville
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Avion

Transport, accessibilité, respect des droits

Prendre l’avion dans les 500 aéroports Européens

Vous pouvez consulter la qualité de l’accessibilité des aéroports français, tant au niveau du déplacement (rampes, ascenseurs...) que des installations et services (toilettes adaptées...).

- Assistance gratuite et adaptée
Il est recommandé de signaler le handicap en réservant le billet ou au moins 48 heures avant la date du départ

- Enregistrement des bagages
Vérifier que l’aide demandée a été prise en compte
Enregistrer le fauteuil roulant en même temps que les bagages

Vous devez en connaître les dimenssions : longueur, largeur et hauteur

Les fauteuills électriques doivent parfois être chargés en soute à l’avance, en raison de leur poids. Au moment d’embarquer, prenez avec vous tous les éléments fragiles : accoudoirs, pochettes, palettes…, afin d’éviter qu’ils soient endommagés.

- Renforcement des consignes de sécurité depuis le 11 septembre 2001

S’informer sur le site du MInistère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie.

- En vol

D’après les informations disponibles sur le site de la Commission Européenne (en anglais), voici en résumé :

"La législation sur les droits des personnes à mobilité réduite qui utilisent les transports aériens interdit aux opérateurs de refuser une réservation ou l’embarquement aux personnes en raison de leur mobilité réduite ou infirmité.

Il existe certaines exceptions et dérogations, cependant, particulièrement pour des raisons justifiées de sécurité établies par la loi. Un transporteur aérien peut refuser d’accepter une réservation ou l’embarquement d’une personne à mobilité réduite, ou bien demander à ce qu’elle soit accompagnée, de façon à remplir les prérequis de sécurité imposés par la loi, ou si la taille de l’appareil rend impossible l’embarquement de cette personne.

Dans les 5 jours suivant le refus d’une réservation ou d’un embarquement, ou la demande de la présence d’un accompagnateur, le transporteur aérien doit informer par écrit la personne des raisons qui ont motivées ce refus.

Les passagers souffrant de handicaps doivent bénéficier gratuitement d’une assistance spécifiée dans la législation dans les aéroports (au départ, à l’arrivée et durant le transit) et à bord des avions (par exemple, le transport des fauteuils roulants ou des chiens d’aveugles)."

Le classement des aides

La communauté internationale a classé les aides en plusieurs catégories

WCHR le pasager peut

  • monter et descendre des escaliers
  • n’a pas besoin d’1/3 à l’intérieur de l’avion, ni pour se rendre seul aux toilettes
Il requiert de l’aide pour se rendre de la porte d’embarquement à l’avion et à la sortie de celui-ci

WCHS le passager, ayant une mobilité très réduite

  • n’a pas besoin d’aide pour se rendre aux toilettes
  • il ne peut utiliser un autobus désservant les aires de stationnement
  • il ne peut emprunter seul les escaliers

BLND le passager est aveugle

Plaintes et recours

- Le recours aux sanctions lors de manquements aux obligations en matière de transport aérien des personnes handicapées et des personnes à mobilité réduite (PMR)
Décret n° 2008-1445 (2008/12/22)

Les plaintes doivent être adressées à l’entité gestionnaire de l’aéroport ou du transporteur aérien concerné

Si la plainte n’aboutit pas, envoyer un courrier :
Commission administrative de l’aviation civile
50 rue Heny Farman
75720 PARIS Cedex 15
Tél 01 58 09 43 21

Direction du tourisme
23 place de Catalogne
75685 PARIS Cedex 14
Tél 01 70 39 93 00