Formulaire inscription GRC
Acceo
Déplacement marché centre-ville
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
[Cinéma] Barbara

Dimanche 15 octobre 2017 à 17h45 et mercredi 18 octobre 2017 à 18h45 au cinéma de l'espace Georges Simenon

PDF - 424.5 ko

Télécharger le programme cinéma OCTOBRE 2017

De Mathieu Amalric
France / 1h37 / 2017
Avec Jeanne Balibar, Mathieu Amalric, Vincent Peirani

Une actrice va jouer Barbara, le tournage va commencer bientôt. Elle travaille son personnage, la voix, les chansons, les partitions, les gestes, le tricot, les scènes à apprendre, ça va, ça avance, ça grandit, ça l’envahit même. Le réalisateur aussi travaille, par ses rencontres, par les archives, la musique, il se laisse submerger, envahir comme elle, par elle.
Mathieu Amalric tord les ressorts traditionnels du biopic pour mieux saisir, par allusions et révélations fugitives, la personnalité si singulière de la chanteuse.
Prix de la poésie au cinéma, Un Certain Regard – Cannes 2017 / Prix Jean Vigo 2017

Espace Georges Simenon - Place Carnot - 93110 Rosny-sous-Bois
Tarifs : 5€ / 4€ / 3€
Renseignements : 01 48 94 74 64 / espace.simenon@rosnysousbois.fr /
Suivez les actualités culturelles de la ville sur
Culture à Rosny

LA PRESSE EN PARLE

Bande à part par Jo Fishley
Les images de Barbara et de Balibar la jouant se confondent et nous confondent, dans une illusion parfaite et troublante. Mathieu Amalric et son actrice jouent avec elle aussi bien qu’avec nous, qui ne savons plus très bien qui est qui, de la vraie Barbara ou de son avatar de cinéma. Quelle magie heureuse, qui nous possède !

Le Nouvel Observateur par Jérôme Garcin
Mêlant, au point qu’on ne les distingue plus, Barbara et Balibar, les archives et les images de fiction, les chansons et les notices biographiques, le Châtelet et Google, le spectaculaire et l’intime, la satire et l’hommage, le rêve et la réalité, les trompe-l’œil et les mises en abyme, bouleversant toujours la chronologie, contournant l’émotion facile, « Barbara » est un film fou sur une artiste déraisonnable.

Les Inrockuptibles

par Jean-Baptiste Morain
Ce qui est beau dans Barbara, c’est qu’on n’en connaît pas trop la nature. Le film échappe aux divers genres et sous-genres. Ou bien il les additionne, et c’est-ce qui fait tout son prix : ni un documentaire ni une fiction (ce n’est pas un biopic).

QUELQUES IMAGES