Formulaire inscription GRC
Acceo
Inscriptions périscolaires en ligne
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Cotonou - Bénin

Rosny-sous-Bois et le Bénin, c'est un rapprochement opéré dans les années 80 concrétisé 20 ans plus tard par une convention de coopération décentralisée avec la ville de Cotonou, capitale économique du pays. Appui institutionnel, éducation numérique, culture et sécurité sont aujourd'hui les principaux domaines de coopération entre les deux communes.

Présentation de la ville jumelle

Le Bénin, ancienne colonie française du Dahomey, est un pays d’Afrique occidentale.
D’une superficie égale à 1/5e du territoire français, la République du Bénin compte environ 9 millions d’habitants. Sa capitale est Porto-Novo. Siège des ministères et des ambassades, la ville de Cotonou et son agglomération, qui dépassent le million d’habitants, en est cependant le poumon économique, à l’image de son port autonome, de son grand marché Dantokpa, de son aéroport international ou encore de son palais des congrès.

Le régime politique béninois est de type présidentiel et est caractérisé par le multipartisme. L’actuel Président de la République est Boni YAYI réélu pour la seconde fois en 2011.

Le pays reste à un faible niveau de développement. Il fait d’ailleurs partie des pays de la Zone de Solidarité Prioritaire définie par le gouvernement français. Le secteur agricole occupe la majorité de la population active. L’économie informelle y est très développée.

La démocratisation du pays engagée en 1990 s’est accompagnée d’un processus de décentralisation. Nicéphore D. SOGLO, ancien Président de la République (1991-1996) et réformateur, est devenu Maire de Cotonou à l’issue des premières élections municipales, fin 2002, puis réélu en 2008 pour un mandat de 5 ans.

La devise de Cotonou : « Vivre l’excellence dans la solidarité ».

Historique du jumelage

Les premiers contacts remontent à la fin des années 80 avec un projet d’éducation au développement en partenariat avec un Village d’Enfants SOS d’Abomey-Calavi, en périphérie de Cotonou, mobilisant des élèves du collège A. Camus.

Dans le prolongement de cette initiative est créée en 1990 l’association « Amitié-Développement-Bénin » (ADB), qui s’implique dès lors dans la promotion des échanges culturels et économiques entre les deux pays.

Après une période d’accalmie, les relations sont relancées en 2003-2005 par un projet porté par la Mission Locale de Rosny-sous-Bois, auquel participent des jeunes Français et Béninois sur le thème de la citoyenneté et de la sécurité routière. Ce projet, récompensé du Trophée de l’Insertion de l’association « Entreprise & Progrès », inspire un film, « Sur la Route », diffusé sur TV5 Monde.

Le processus de décentralisation, qui aboutit aux premières élections locales fin 2002, donne l’opportunité de nouer des liens de coopération décentralisée. Ainsi, à partir de 2004, des élus et des fonctionnaires municipaux de Cotonou sont accueillis à Rosny-sous-Bois à plusieurs reprises, jetant les bases d’une première convention-cadre de coopération décentralisée conclue en mars 2005 pour une durée de 3 ans ; un nouvel accord-cadre de coopération couvrant la période 2009-2012 est signé le 9 avril 2009.

PDF - 198.7 ko
PDF - 701.5 ko

Projets de coopération

Depuis 2005, Rosny-sous-Bois a déjà réalisé plusieurs projets de coopération décentralisée avec Cotonou : projet d’amélioration de la gestion des déchets ménagers (avec l’aide de l’Association Internationale des Maires Francophones), programme concerté d’appui à la mise en œuvre de la décentralisation (en tant que collectivité chef de file, dans le cadre des travaux du groupe-pays Bénin de Cités Unies France et avec le soutien du Ministère des Affaires Etrangères et Européennes - MAEE), projet d’appui institutionnel (en partenariat avec la Ville de Créteil, qui est également en coopération avec Cotonou, et avec l’appui de l’Etat)…

Education : projet de jumelage numérique Sankoré

Rosny-sous-Bois, reconnue « Ville Amie des Enfants » par l’UNICEF et récompensée de 5 arobases au Label des Villes Internet, s’est engagée aux côtés du Groupement d’Intérêt Public et de la Délégation Interministérielle pour l’Education Numérique en Afrique dans la mise en oeuvre d’un projet innovant de jumelage numérique « Sankoré », du nom de l’une des plus anciennes universités au monde créée à Tombouctou au Mali au XVème siècle. Le choix de ce nom marque la volonté d’appropriation par les Africains, dans la continuité de leur culture, des moyens les plus modernes de la transmission du savoir.

Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre de la coopération décentralisée avec Cotonou, vise en priorité à doter les écoles élémentaires africaines d’un équipement performant à faible coût (tableau numérique interactif ou TNI) donnant accès à des ressources pédagogiques numériques libres et gratuites. Il bénéficie d’un cofinancement du MAEE au titre du soutien à la coopération décentralisée et de la lutte contre la fracture numérique.

Il s’articule autour de trois composantes :
- la formation des enseignants volontaires en France et au Bénin à l’outil Sankoré et la dotation des écoles pilotes en kits numériques ;
- la création de réseaux locaux pour favoriser les échanges de pratiques entre les enseignants et la production de ressources pédagogiques numériques ;
- La mise en place du jumelage proprement dit entre les écoles françaises et béninoises parties prenantes.

En savoir plus sur l’état d’avancement du projet...

Sécurité

La Municipalité de Cotonou a fait de la sécurité l’une de ses priorités et vient de créer une Direction de la Police Municipale. Elle souhaite développer un partenariat avec Rosny-sous-Bois qui bénéficie d’une solide expérience dans ce domaine.

Echanges culturels

Rosny-sous-Bois a fait l’acquisition en 2012 de l’oeuvre « Déesse » de l’artiste béninois Dominique ZINKPE. Celui-ci, originaire de Cotonou, est reconnu sur le plan international ; il est lauréat de plusieurs prix dont celui du Jeune Talent Africain en 1993.
Cette acquisition fait suite à un appel à candidature relayé en 2009 par le Centre Culturel Français de Cotonou, en partenariat avec l’Ambassade de France au Bénin.
Cette sculpture célèbre les relations d’amité entre nos deux pays tout en respectant les principes du développement durable puisqu’elle est conçue pour partie en matériaux recyclés. Elle s’inspire du culte des jumeaux, répandu au Bénin et dans la sous-région, au travers des statuettes Ibedji qui la composent ; cela évoque symboliquement le partenariat entre Rosny-sous-Bois et Cotonou.
Désormais, chacun des visiteurs de l’Hôtel de Ville a le plaisir d’admirer cette maginifique Déesse qui se dresse à l’entrée de la salle du Conseil Municipal.

L’inauguration de l’oeuvre a eu lieu le 27 janvier 2012 en présence de (en allant de gauche à droite de la photo) : SE le Professeur Olabiyi Babalola J. YAÏ, Ambassadeur Délégué Permanent du Bénin auprès de l’UNESCO, SE Albert AGOSSOU, Ambassadeur du Bénin en France, Claude CAPILLON, Maire de Rosny-sous-Bois, Conseiller Général de la Seine-Saint-Denis, et ZINKPE.

Sur la même période, l’Ecole municipale d’Arts Plastiques (EAP) Paul Belmondo a accueilli en résidence le plasticien béninois, avec l’appui du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis et de l’association ADB. ZINKPE a animé des ateliers avec les élèves de l’EAP et présenté l’exposition « Parcours Intime » permettant aux visiteurs de découvrir quelques-unes de ses oeuvres.

PDF - 685.7 ko

En juin 2012, le Maire de Rosny-sous-Bois a profité d’un déplacement au Bénin pour inaugurer à Abomey « UNIK », lieu dédié à la création contemporaine, projet dont ZINKPE est le promoteur, qui pourrait bien ouvrir des perspectives d’échanges culturels avec les artistes rosnéens.

Autres liens utiles :

Voir le site de la Ville de Cotonou

Voir le site Sankoré

Voir le site de l’Ambassade du Bénin en France

Voir le site de l’Ambassade de France au Bénin