Formulaire inscription GRC
Acceo
Rosny plage : un cocktail de fraicheur et de jeux
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Dépistage des IST
Maladies sexuellement transmissibles (MST)

Blennoragie-gonococcique, syphilis, VIH...

CeGIDD
Centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles
Ce centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic est accessible à tous, sans rendez-vous.
Centre Hospitalier Intercommunal André Grégoire 56 Boulevard de la Boissière 93100 MONTREUIL

CIDAG
Le Centre d’Information et de Dépistage Anonyme et Gratuit (CIDAG)
Immeuble Européen II Rez-de-Chaussée
Promenade Jean Rostand
203-213 Avenue Paul Vaillant Couturier
93000 Bobigny
Tél 01 71 29 58 38.
Accès Tramway T1 : arrêt Jean Rostand

Santé publique France
« Faites passer le message ! » On attrape pas le SIDA en buvant dans le verre de quelqu’un.
Voir la vidéo

AIDES

Créée en 1984, à l’initiative du sociologue Daniel Defert et reconnue d’utilité publique en 1990.
AIDES est la première association française de lutte contre le VIH/sida et les hépatites virales en France et l’une des plus importantes au niveau européen.
AIDES est aujourd’hui présente dans plus de 70 villes françaises, au plus près des personnes touchées, et entretient de nombreux partenariats à l’international. Son président actuel est Aurélien Beaucamp.
Voir l’article sur l’association

Sida Info Service

Téléphone 0 800 840 800
Appel anonyme, confidentiel et gratuit, depuis un poste fixe.

Combattre le VIH/SIDA

VIH : virus de l’immunodéficience humaine
SIDA : syndrome d’immunodéficience acquise

En 1989, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a proclamé le 1er décembre « Journée mondiale de lutte contre le sida ».

Plus de 41 millions de personnes sont séropositives ou sidéennes.

Entre 2011 et 2015, les 191 états membres de l’ONU (Organisation des Nations Unies) se sont engagés sur le thème « Objectif zéro : zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination, zéro décès lié au sida »

La Journée mondiale du sida, organisée le 1er décembre, donne l’occasion à des personnes d’horizons divers de se rassembler pour mieux faire connaître le VIH/sida et pour montrer leur solidarité face à la pandémie.

Cette journée permet à plusieurs partenaires publics et privés de donner des informations sur la situation concernant la pandémie et de promouvoir la prévention, le traitement et la prise en charge du VIH/sida, dans les pays à forte prévalence mais aussi ailleurs.
La campagne mondiale de lutte contre le sida, axée sur « zéro décès lié au sida », est à la fois :

  • une initiative pour un meilleur accès de tous au traitement,
  • un appel lancé aux pouvoirs publics pour qu’ils agissent immédiatement et - tiennent leurs engagements, par exemple ceux pris en vertu de la Déclaration d’Abuja, et
  • un appel aux gouvernements africains afin qu’ils atteignent au moins les objectifs convenus en matière de dépenses nationales en faveur de la santé et contre le VIH, pour garantir le droit fondamental de tout être humain au meilleur niveau de soins de santé possible
En France, 50 000 personnes vivent avec le virus du sida sans le savoir
Faites-vous dépister !

Aujourd’hui, grâce aux traitements, on peut stopper la progression du virus. 7 000 nouveaux cas chaque année

En France, en 2010, 150 000 personnes étaient infectées par le virus du sida.
Chaque année, près de 7 000 personnes découvrent leur séropositivité, parfois longtemps après la contamination, lorsque les défenses immnutaires sont diminuées, ce qui ne permet pas de bénéficier d’une prise en charge précoce et, donc, plus efficace.

Le VIH peut se transmettre

  • sexuellement
  • de la mère à l’enfant
  • par voie sanguine
Il n’existe pas, à ce jour, de vaccin efficace. Il est primordial de se protéger et de faire un test de dépistage du sida

LE DÉPISTAGE : IL SUFFIT de le DÉCIDER !

Il est possible d’en faire la demande à son médecin traitant : à l’occasion d’une consultation ou lui demander de l’ajouter sur l’ordonnance s’il prescrit une prise de sang (bilan épidémiologique).

Le test sera pris en charge à 100%
Il est également possible de se rendre, sans prescription médicale, dans un centre spécialisé, avec ou sans rendez-vous, selon l’endroit.
Trouver le centre de dépistage le plus proche

IST : infections sexuellement transmissibles

Gonocoques, syphilis, chlamydiae trachomatis, hépatites B…
Les infections sexuellement transmissibles (IST) sont en recrudescence depuis plusieurs années et touchent plusieurs millions de Français.
La vigilance se relâche et la prévention n’est pas systématique.

Dépistage ? Ayez le réflexe !

Un dépistage précoce permet de freiner la propagation de l’infection et de traiter rapidement les personnes touchées, afin de limiter les complications possibles qui, selon la maladie, sont très diverses

  • stérilité
  • grossesse extra-utérine
  • cancer du foie
  • cirrhose
  • atteinte du cerveau
  • des nerfs
  • du cœur
  • des artères
  • des yeux
  • risques pour le nouveau-né si la mère est infectée, etc.
Le dépistage est simple et efficace : il est peu contraignant dans la plupart des cas