Formulaire inscription GRC
Acceo
Déplacement marché centre-ville
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Grippe
Elle est en Île-deFrance !

Les signes d'un syndrome grippal sont : une fièvre supérieure à 39°C d'apparition brutale, accompagnée de courbatures et de signes respiratoires.

Il est encore temps de se faire vacciner.
Infection respiratoire aigüe, très contagieuse, due aux virus Influenza.
Les signes d’un syndrome grippal sont : une fièvre supérieure à 39°C d’apparition brutale, accompagnée de courbatures et de signes respiratoires.

Les virus grippaux se caractérisent par leurs fréquentes mutations.

Les virus grippaux se répartissent entre différents types : A, B et C.

  • Les virus A et B sont à l’origine des épidémies saisonnières mais seul le virus A peut être responsable de pandémies.
  • Le virus C occasionne des cas sporadiques.

La grippe se propage :

  • par la voie aérienne, c’est-à-dire la dissémination dans l’air du virus par l’intermédiaire de la toux, de l’éternuement, ou des postillons ;
  • par le contact rapproché avec une personne infectée (lorsqu’on l’embrasse ou qu’on lui serre la main) ;
  • par le contact avec des objets touchés et donc contaminés par une personne malade (exemple : une poignée de porte).

Maladie contagieuse, qui en général guérit spontanément, la grippe peut entraîner des complications graves et être dangereuse pour certaines personnes.

La vaccination contre la grippe
C’est le meilleur moyen de prévention pour se protéger contre la grippe ou pour limiter les complications due à cette maladie.

La vaccination est recommandée :

  • aux personnes âgées de 65 ans et plus,
  • aux personnes souffrant d’affections respiratoires chroniques,
  • aux personnes en affection longue durée ayant reçu un imprimé de prise en charge.
  • Depuis le 30 décembre 2010, les femmes enceintes et les personnes en surcharge pondérale importante (obésité avec un indice de masse corporelle (IMC) supérieur ou égal à 30) sont ciblées par la vaccination anti-grippale.

Les mesures barrières pour limiter la propagation du virus : des mesures d’hygiène simples contribuent à limiter la transmission de la maladie.

Il est recommandé aux personnes malades, dès le début des symptômes, de :

  • limiter les contacts avec d’autres personnes et en particulier avec les personnes à risque ou fragiles et éventuellement de porter un masque chirurgical en leur présence ;
  • se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, ou les désinfecter par friction avec une solution hydro-alcoolique ;
  • se couvrir la bouche et le nez à chaque fois qu’elles toussent ou éternuent ;
  • se moucher dans des mouchoirs en papier à usage

L’hiver 2014-2015 a rappelé la gravité potentielle de la grippe et ses conséquences pour les personnes fragiles. L’épidémie de grippe a été particulièrement sévère, notamment chez les personnes âgées. Il a été observé pendant cette période un excès de mortalité de plus de 18 000 personnes, toutes causes confondues, concernant jusqu’à 91 % des personnes âgées de plus de 65 ans, et plus de 3 000 hospitalisations.
Malgré cela, moins d’une personne sur 2 a fait le choix de se faire vacciner.

Vous faire vacciner chaque année, c’est vous protéger et protéger les autres.

La vaccination est le moyen le plus efficace pour vous protéger et protéger votre entourage. De plus, le vaccin est sans danger : peu voire pas d’effets secondaires (le plus souvent des réactions locales légères et transitoires, plus rarement de la fièvre, douleurs musculaires ou articulaires, céphalées).
Le virus de la grippe saisonnière change chaque année, un nouveau vaccin est donc disponible tous les ans.

Quand vous faire vacciner ?
Il est recommandé de se faire vacciner chaque année au début de l’automne, avant la circulation active des virus grippaux.
Il faut compter environ 15 jours entre le moment de la vaccination et le moment où l‘on est protégé contre la grippe saisonnière. C’est le temps nécessaire pour que le système immunitaire réagisse au vaccin.

Le vaccin est gratuit pour les personnes à risque

  • les personnes de 65 ans et plus ;
  • les personnes atteintes de certaines maladies chroniques ;
  • les femmes enceintes ;
  • les personnes obèses avec un indice de masse corporelle (IMC) égal ou supérieur à 40 kg/m2. En pratique : si vous êtes concerné, votre caisse d’Assurance Maladie vous envoie une invitation et un bon de prise en charge. Ce bon vous permettra de bénéficier gratuitement du vaccin antigrippal.

Trois situations peuvent se présenter :
1. Vous vous êtes déjà fait vacciner les années précédentes.
Si vous avez déjà bénéficié d’une prise en charge de l’Assurance Maladie pour la vaccination antigrippale au cours des années précédentes, vos démarches sont simplifiées. Vous pouvez retirer le vaccin directement à la pharmacie et aller vous faire vacciner par une infirmière de votre choix, sans prescription médicale préalable. Il vous suffit de leur présenter votre bon de prise en charge intitulé « Vous avez déjà été vacciné contre la grippe ».

2. Vous vous faites vacciner pour la première fois.
Vous devez d’abord consulter votre médecin traitant en lui apportant votre bon de prise en charge. Il pourra vous prescrire le vaccin antigrippal en l’absence de contre-indication.

3. Vous êtes enceinte ou vous souffrez d’obésité.
Vous pensez faire partie des personnes à risque mais n’avez pas reçu de bon de prise en charge ? Vous devez en parler à votre médecin traitant qui pourra vous prescrire le vaccin antigrippal en l’absence de contre-indication.

À noter : la prescription médicale du vaccin antigrippal reste obligatoire pour les enfants et les femmes enceintes, même s’ils ont déjà été vaccinés les années précédentes.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant.

À savoir :

  • seul le vaccin antigrippal est pris en charge à 100 % ;
  • l’injection du vaccin est prise en charge dans les conditions habituelles, sauf pour les patients pris en charge à 100 % au titre d’une des ALD concernées.

Transmission et symptômes

Comment la grippe se transmet-elle ?
Quelle que soit la souche du virus de la grippe en circulation, la transmission suit toujours le même processus :

  • une personne contaminée projette des gouttelettes de salive dans l’air, en parlant, en toussant ou en éternuant : d’où l’intérêt des « gestes barrière »
  • des millions de virus se retrouvent alors dans l’air, avant d’être inhalés par d’autres personnes qui seront contaminées à leur tour et ainsi de suite
  • la contamination peut également se faire par le biais des mains et d’objets souillés par des gouttelettes de salive.

Les symptômes de la grippe
La grippe saisonnière se manifeste par un début souvent brutal, avec :

  • une forte fièvre (autour de 39 °)
  • une fatigue intense (asthénie)
  • des douleurs musculaires (courbatures) et articulaires diffuses
  • des maux de tête (céphalées)
  • puis une toux sèche.

En SAVOIR + en consultant le site AMELI