Formulaire inscription GRC
Acceo
Inscriptions périscolaires en ligne
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Information sexuelle

Tout ce que tu voudrais savoir sans oser le demander. On sex prime.fr !

Onsexprime.fr : la plateforme de Santé publique France, à destination des jeunes, pour parler sexualité.

Anatomie, puberté, première fois, contraception, santé sexuelle et prévention des IST mais également vie affective, relations amoureuses, orientation sexuelle, plaisir, sexe et égalité, violences…

Les premières fois

Destinée aux adolescents, garçons et filles, cette brochure aborde la question des premières relations sexuelles (pdf)

  • découverte et respect de l’autre
  • risques à éviter (grossesse non désirée, maladies sexuellement transmissibles...)
  • utilisation du préservatif
  • dépistage du virus du sida

Outre des témoignages d’adolescents, elle donne des informations claires et accessibles à un public jeune.

Pillule et préservatif sont des contraceptifs

Mais la pillule ne remplace le préservatif qui permet de ne pas être contaminé par une infection sexuellement transmissible.
La pillule du lendemain est fortement dosée et peut avoir un impact ultérieur sur la fécondité ; elle ne doit être prise que si la situation l’exige.
Il est nécessaire d’utiliser un préservatif avec un nouveau partenaire.
La multiplicité des partenaires exige l’utilisation du préservatif.

La 1ère consultation gynécologique

Parce que les jeunes filles redoutent leur première consultation gynécologique, L’association Sparadrap a réalisé, avec les soutiens de l’association Adosen prévention santé MGEN et de l’Inpes une brochure illustrée de 20 pages pour dédramatiser cette visite (pdf) et favoriser le dialogue des adolescentes avec les professionnels.

La brochure s’adresse aux jeunes filles de 14 à 20 ans et répond à leurs principales interrogations sur le déroulement d’une consultation gynécologique.
Elle informe notamment sur le respect de la confidentialité et sur le fait qu’en dehors de circonstances précises (douleurs, symptômes ou souhait de la jeune fille) l’examen gynécologique n’est pas nécessaire lors de la première consultation.
Conçue pour préparer au mieux les jeunes filles et les aider à établir une relation de confiance qui facilitera un meilleur suivi gynécologique, sans banaliser ni sous-estimer leurs difficultés à aborder des questions intimes avec un professionnel, à se dénuder et à se faire examiner.