Formulaire inscription GRC
Acceo
[Start]  L’ouverture fabuleuse
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
La route

L'été est la saison où le costume-cravate et le tailleur-escarpins se transforment en bermuda-sandale et en paréo-bikini. En juin, les juilletistes ou aoutiens empruntent des guides de voyage dans nos médiathèques avant d'emprunter la route des vacances. Du nord au sud, d'est en ouest, sur des routes sinueuses ou des autoroutes bien droites, le voyageur ouvre le livre de ses congés et traverse le champ des possibles et celui de ses futurs souvenirs. N'y allons pas par quatre chemins, ce dossier thématique vous invite à un « road trip » échevelé, le bras gauche bien bronzé, l'autoradio rivalisant avec le vent, « on the road again ».

De bretelles en croisements

BD adulte : L’Autoroute sauvage, Mathieu Masmondet & Zhang Xiaoyu (d’après le roman de Julia Verlanger)

Cela commence comme une chanson de Michel Fugain : « Il rentrait chez lui la haut dans le Brouillard, elle descendait dans le midi, le midi… » sauf que cet idylle-ci ne se passe pas en plein été mais au cœur de l’hiver glacial d’une époque post-apocalyptique. Le monde d’aujourd’hui n’est plus. Au milieu des décombres de notre époque, les hommes évoluent dans un environnement sauvage et menaçant, où la survie a pris le pas sur l’humanité. Certains forment de petites communautés, on les appelle les Groupés. Les autres suivent leurs chemins seuls et prennent le nom de Solitaires. C’est le cas de Mo, imposant et taciturne, qui parcourt l’autoroute au rythme des saisons. Lorsque celui-ci sauve Hélène d’une bande de pillards, tous deux poursuivent leur route ensemble, unissant leurs destinées… Une BD façon Mad Max : une mystérieuse « grande catastrophe » a ruiné la Terre et plongé la civilisation humaine dans une régression barbare…

BD jeunesse : Les trois chemins, Lewis Trondheim

Sortir des sentiers battus en BD cela signifie s’affranchir des codes, des cases, des bulles et ne plus avoir l’œil du lecteur contraint et guidé par la narration en gaufrier. A ce titre, la BD les Trois chemins de Lewis Trondheim ne respecte qu’une seule contrainte : celle de l’Oubapo (Ouvroire de Bande dessinée potentielle) qui consiste à explorer de nouvelles limites. Ainsi ce triple récit présente simultanément 4 personnages : Rosetta et son nuage à pain, l’affreux John McMac et son domestique (esclave) et H Deuzio, le robot voguant sur une barque sans raison apparente. Ils se croiseront et se sépareront au gré des intersections. Le tout agrémenté d’histoires supplémentaires imbriquées dans les illustrations pour qui saura les dénicher. Une sorte de BD 3 en 1 : un défi, 3 récits, et un jeu.

Roman adulte : Check-point, Jean-Christophe Rufin

Découvrez ce huis-clos en mouvement, à l’atmosphère tendue, porté par cinq personnages aux motivations différentes et aux parcours multiples. Ces cinq personnes que seule la route relie. Lionel, le chef de mission de l’association caritative lyonnaise « La Tête d’Or », Maud, jeune idéaliste mal dans sa peau, « la jeune », Marc et Alex, les deux militaires, et l’étrange Vauthier que ses camarades soupçonnent d’être un barbouze… Un convoi humanitaire sous haute tension, transportant quinze tonnes de matériel et de vivres, rythmée par les désaccords, l’inconnu, le danger et la succession de points de contrôle.

Roman adultes : 1988, Han Han

La G 318 est l’autoroute qui mène de Shanghai jusqu’au pont de l’amitié au Tibet. Un parcours de 5476 kms qu’emprunte, dans une quête de repentance, le narrateur au volant de sa voiture fétiche dénommée 1988. Sur le chemin, il fait la rencontre d’une jeune prostituée, Nana. Tout en prêtant l’oreille aux récits cocasses de cette campagne d’infortune, le jeune homme livre, au fil de la route, son histoire à travers une mosaïque de souvenirs d’enfance et d’adolescence. Dans ce road novel au ton doux-amer, Han Han, bloggeur à succès trentenaire, se fait l’écho des frustrations de sa génération désabusée et fait une Chine moderne en proie aux doutes sur les valeurs qui l’animent.

Hors des sentiers battus

DVD adulte : « Sorcerer » de William Friedkin

Remake du célèbre film « le salaire de la peur » réalisé par Henri-Georges Clouzot, d’après le roman de Georges Arnaud. (Sorcerer est le nom d’un des deux camions). Trois hommes sont amenés à fuir leur pays pour des motifs divers. On retrouve le trio gagnant péniblement leur vie en travaillant comme ouvriers dans une raffinerie de pétrole au fin fond de l’Amérique du Sud. Repaire des damnés de la terre, le petit village où ils vivent est un bidonville insalubre et sordide. Ils ne tardent pas à vouloir quitter cet enfer mais une importante somme d’argent, qu’ils ne possèdent naturellement pas, leur est nécessaire pour y parvenir. Une occasion inespérée de la gagner se présente pourtant. Il s’agit de transporter à bord de deux camions de la nitroglycérine à travers la jungle et les voici donc partis tous les trois accompagnés d’un tueur professionnel. Doit-on parler de route, ou plutôt de chemin à travers la forêt amazonienne sur lequel d’immenses difficultés les attendent, sachant que le moindre choc peut faire exploser leur chargement ?

Documentaire adulte : Atlas des lieux maudits, Olivier Le Carrer

Tout d’abord, prenons la route vers des noms de lieux connus mais pas franchement accueillants, genre pas là où on irait passer ses vacances. Charybde et Scylla, Moriah et Golgotha, triangle des Bermudes. Mais d’autres font plus rêver alors roulons vers le Cap Horn, Cité Soleil, Ile Europa, Vallée des rois, château de Montségur. Et pourtant, comme l’eau qui dort, il faut se méfier de ces endroits au passé maudit et rester sur ses gardes pour ne pas être happé par une forêt qui fait se suicider ses promeneurs, une vague d’une hauteur d’un immeuble qui s’abat sur vous, pour ne pas être empoisonné, victime d’un crash d’avion ou naufragé d’un ferry. Et encore ces façons de mourir peuvent paraître douces par rapport à celles de fantômes revenus des abysses, de Barbe bleu qui vous kidnappe, de crocodiles tueurs, de l’archipel des massacres ou encore du monstre Krakatoa. Vous n’êtes toujours pas effrayé et même vous en redemandez ? alors laissez ce livre vous emmener sur la route de la synagogue de Satan, des damnés de la mer, du gisement du malheur, du cauchemar tropical ou encore de l’antichambre de l’enfer. En reviendrez-vous ? HAHAHAHAHAHAHAHHAAAAAAAAA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Tailler la route

Documentaire adulte : Ils sont partis vivre ailleurs : 28 portraits d’expatriés, Sandrine Mercier, Michel Fonovich

Où les chemins de l’expatriation peuvent-ils nous mener ? Avec plus de 2 millions de Français vivant hors de France, la France est devenue un pays important d’émigration. Pourquoi part-on ? Pourquoi ce sujet intéresse-t-il autant les Français ? Quelles sont les destinations les plus prisées ? Quelles qualités faut-il pour s’expatrier ? Vous trouverez, dans ce livre bien illustré, 28 portraits d’expatriés, autant de situations professionnelles ou personnelles et de pays différents décrits comme fromager au Népal, géologue en Norvège, guide en Namibie, enseignant au Maroc etc… avec, en annexe, un petit guide pratique « s’expatrier, mode d’emploi ». Tentés ?

Récit de voyage : Sylvain Tesson, Berezina

Si vous deviez faire le trajet Moscou-Paris, quel moyen de transport emprunteriez-vous ? vous imagineriez l’avion, le train, le car, pourquoi pas le bateau… Pas assez original pour Sylvain Tesson, parbleu ! Il a donc décidé de faire ce trajet en side-car. Le voilà donc parti sur la route faire exactement le même itinéraire que Napoléon et sa Grande armée deux siècles auparavant, en 1812. Sylvain Tesson revient sur chaque champs de bataille, répertorie le nombre de morts par armée, nous enseigne sur la façon dont les troupes ennemies ont combattu. Souvenez-vous de vos cours d’histoire, il y avait ce grand général imbattable, indomptable et capricieux………le Général Hiver. Et évidemment cette rivière dans l’actuelle Biélorussie, une rivière gelée dont la traversée devait se révéler un jeu d’enfant. Il en fut autrement et quand les troupes napoléonienne traversèrent cette rivière, l’eau glacée fit tellement de morts et de dégâts que son nom est devenu synonyme de défaite, la Bérézina…. Avec ce livre, partez sur la route non pas d’un historien, mais d’un passionné d’histoire qui vous fera revivre cette grande aventure qu’a été la volonté de conquête par Napoléon de l’Empire de Russie. Le choc des Empires.

Album jeunesse : Il était une oie dans l’Ouest (conte philophonique à base d’oie), Damien Chavanat

Voici une petite oie, qui s’ennuie ma foi, et rêve de faire du cinéma. Arrivée sur la fameuse route 66, elle décide de jouer du pouce sans doigt. Sur son chemin aux abois, elle rencontrera : deux lascars qui écoutent du Charlebois, Thelma et son chihuahua, un routier sympa de l’Iowa et bien d’autres... hors la loi ! Bien courageuse, notre petite oie va affronter moult péripéties avant d’arriver à cette destination de choix. Truculent et drôle, voici un personnage sans désarroi qui dépote mêlant jeux sur les mots et les sonorités. Sous la forme d’un récit initiatique, l’album réussit ainsi avec exploit, à nous faire découvrir, en Californie, de touristiques endroits. Quelle joie !

Roman jeunesse : Quelqu’un qu’on aime, Séverine Vidal

Enfin, l’été est là ! Et c’est certain, ce n’est pas une tempête de neige qui vous empêchera de lire ce « road trip » savoureux. En revanche elle paralyse l’aéroport du Texas. Alors Matt, sa fille de 18 mois et son grand père atteint de la maladie d’Alzheimer, un garçon fugueur et une jeune femme qui se rend à un entretien d’embauche prennent la route en mini-van. En route pour la Californie ! Le voyage promet d’être loufoque et peu ordinaire. Séverine Vidal écrit un récit touchant, drôle et rythmé, une expédition réjouissante même lorsque les personnages affrontent des coups durs. Chacun d’eux devient « quelqu’un qu’on aime » et lorsque la dernière page se tourne on est nostalgique de les laisser sur le bord de la route.

Toutes les deux heures une pause s’impose

Documentaire adulte : the nine eyes of google street view, Jon Rafman

Si vous en avez assez de “googliser” vos collègues et voisins (voire vous-même…), tentez de « googlestreeter » vos lieux de mémoire et ceux que vous aimeriez faire entrer dans vos souvenirs. Un clic ou deux plus tard et vous évoluez par à-coup au rythme de votre index qui comme de bien entendu vous montre le chemin à suivre… La promenade se poursuit et vous ne saluez même pas vos rencontres figées et floutées de passage. Heureusement, Jon Rafman vous a sélectionné un arrêt sur image du meilleur effet. En parcourant le monde selon google et en empruntant ses routes sinueuses, vous découvrirez l’insolite au coin des rues à l’image de ce magnifique cervidé fuyant la voiture balais « google » ou de ces clichés plus ou moins pudiques de personnes floutées dans leur quotidien. Ce livre est l’album photo d’une exploration en terre numérique, d’un « road trip » aux légendes décalées, et à la démarche arty. Absolument inutile donc indispensable…

Documentaire adulte : 3 minutes pour comprendre : 50 notions essentielles sur le vin, Gérard Basset

Comment être sûr de bien pouvoir distinguer un cépage du bordelais d’un de la Napa Valley ? Sur quel territoire récolte-t-on le champagne ? Le rioja est-il une région ou un vin ? Pour briller dans les diners chics, une virée sur la route des vins s’impose mais, comme il est interdit de boire au volant, prenez place sur le siège passager, un verre de cabernet dans une main et notre livre dans l’autre. Vous deviendrez en moins de 3 minutes un fin connaisseur de ces liquides qui adoucissent nos palais. Nous vous souhaitons que la route soit aussi bonne que la boisson.

Documentaire jeunesse : Atlas de la France Gourmande, Hervé Pinel

Si le nouveau découpage des régions, ainsi que leurs noms, a provoqué beaucoup de débats et parfois des polémiques, il y a en revanche un sujet qui fait toujours l’unanimité : les routes de la gourmandise passent par nos provinces ! L’aligot, la tourgoule, le millassou, la cancoillotte, le crepiot et le punti sont quelques-unes des merveilleuses spécialités que ce documentaire se propose de vous faire découvrir ou redécouvrir. Dans un style scolaire nostalgique, cet ouvrage joue volontairement sur les conventions des cahiers d’écoliers des années 1960. Il est immédiatement reconnaissable pour les adultes avec sa carte de France Deyrolle, ses illustrations réalistes et ses textes explicatifs au style précis et didactique. Il réjouira aussi les enfants avec ses planches traditionnelles et détaillées qui favorisent une lecture ludique. Un livre appétissant aussi bien pour ses recettes évoquées que pour ses choix esthétiques.

Documentaire jeunesse : La gitanie , Carnet de voyage , d’Emmanuelle Garcia et Stéphane Nicolet


Retirez l’élastique qui entoure ce livre et embarquez-vous pour un périple avec les gens du voyage. Gitans, Roms, Manouches et Romanichelles seront vos guides pour découvrir leurs histoires et leurs cultures. Partant des préjugés attachés à ces communautés et des interrogations légitimes que les enfants se posent, cet ouvrage déconstruit les idées reçues des gadjé et apportent des réponses avec honnêteté en privilégiant différents points de vue. Humaniste et plein d’humour, mélangeant dessins d’enfants, illustrations, couleurs, photographies et textes très vivants, ce carnet est un appel à une meilleure connaissance des Tsiganes. Suivez les petits hérissons qui, comme les lecteurs, se promènent parmi les pages, jusqu’à la nouvelle inédite en poster de Didier Daeninckx.

Zero de conduite ?

Documentaire jeunesse : Le code de l’art, Andy Guérif

L’art est au coin de la rue et pas seulement grâce aux street artists. Andy Guerif, un des auteurs esthètes de la maison d’édition « palette… » vous fait réviser votre code de la route en vous faisant regarder la Joconde dans le rétroviseur. Il vous invite aussi à jouer à un jeu de correspondance drôle et érudit. Chaque panneau de signalisation a une résonnance artistique. Un pictogramme renvoie à une silhouette de Friedrich ou aux figures d’un vase grec. Chaque symbole est une porte d’entrée vers une œuvre d’art. Apprendre le code de l’art, c’est apprendre à emprunter les routes en ouvrant ses yeux et son esprit artistique. Sans pour autant prendre de risques inconsidérés…

Livre-CD jeunesse : Chanter en voiture, Illustré par Christine Destours, Aurélia Fronty

Ah les vacances... oui mais avant de toucher du doigt le bonheur, il y a le trajet ! « Quand est-ce qu’on arrive hein, on arrive quand ? » Quel parent n’a jamais entendu prononcer cette phrase, LA phrase qui marque le début des vacances, celle à laquelle on répond toujours par « bientôt ! ». Qu’à cela ne tienne, quitte à se retrouver enfermé tous ensemble dans la voiture, eh bien chantons, ensemble, à tue-tête et en canon. Ce livre-CD est idéal, les créations côtoient habilement les chansons d’auteurs tels que Boby Lapointe. Elles sont interprétées par des voix d’adultes et d’enfants qui retransmettent bien l’énergie et la gaîté dont on est doté lorsqu’on part en vacances. De plus, on y apprend plein de choses, comme les départements ou le son des instruments. Par exemple : pourriez-vous reconnaître la sirène des pompiers de celle de la police ? C’est très simple la police c’est comme le début de « Mon beau sapin » et les pompiers celui de « Frère Jacques »… Mais ça, vous le sauriez si vous aviez écouté « chanter en voiture » !

Pour vérifier la disponibilité de ces documents, accédez au catalogue en ligne