Formulaire inscription GRC
Acceo
Marché de Noël
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
La sieste

Avant même d'être littéraire, radiophonique ou électronique, la sieste est en elle-même un sujet de choix et une nouvelle ouverture vers les collections des médiathèques. Détestée par les petits qui veulent parfois s'y soustraire et s'évader du lit à barreaux, elle est bien plus appréciée par les plus grands qui y voient une respiration émancipatrice. « Siester », c'est résister au quotidien et à la réunion du début d'après-midi sous caféine, c'est voler un instant aux contraintes du jour. Afin de patienter avant votre première sieste radiophonique le samedi 5 mars prochain, installez-vous confortablement, évitez les histoires à dormir debout et découvrez notre sélection de documents. A la fin de la lecture, vous pourrez abaisser les paupières et plonger tout droit dans les bras de Morphée. A vos livres, à vos DVD, prêts ? BAILLEZ !

La sieste au naturel

Documentaire jeunesse : Comment dorment les animaux, Sylvaine Peyrols et Claude Delafosse (Gallimard jeunesse), 2014

Tous les Hommes et les animaux ont besoin de se reposer pour pourvoir grandir et vivre. Si les hommes apprécient de faire un somme allongé sur un lit, les animaux eux peuvent varier les plaisirs du roupillon. Jugez plutôt, certains peuvent dormir la nuit ou le jour, ronfler perchés en haut d’un arbre ou lovés tout au fond d’un terrier, sommeiller les yeux fermés ou ouverts, lanterner immobiles ou en mouvement, rêver la tête sous l’aile ou à l’envers et faire un somme de 20 heures d’affilés ou bien plusieurs petites siestes. Muni de la lampe magique que l’on glisse sous les transparents noirs, ce documentaire qui allie des textes brefs avec les informations essentielles et des illustrations réalistes, vous dévoilera l’art du sommeil chez les animaux.

Album jeunesse : A la sieste, tout le monde ! Yuichi Kasano (L’école des loisirs)

Il fait beau aujourd’hui et grand-mère en profite pour faire prendre l’air à son matelas sous la véranda. Mais, voilà que le chat, en apercevant le couchage, se dit qu’il ferait bien une petite sieste. Voir le chat ainsi confortablement installé donne envie à la grand-mère, qui fait de même puis la poule, les poussins, le chien, le petit garçon jusqu’à ce que.... Voici un conte randonnée d’origine japonaise aux traits délicats qui fera bailler les plus petits comme les plus grands !

Documentaire adulte : Sieste et tendresse, Hans Silvester (Ed La Martinière)

La sieste, quoi de plus naturel pour un chat ? Dans ce livre à feuilleter bien calé au fond de votre fauteuil, des photos pleines de tendresse de chats s’étirant, baillant à qui mieux mieux, dormant profondément et paisiblement dans les positions les plus incongrues ...la somnolence vous gagne ? Lâchez-prise, relaxez-vous et faites comme eux, une petite sieste !

A l’école de la sieste

Documentaire adulte : Slow management : entreprendre la transition, Claudio Vitari (Editions Pearson)

Et si la sieste commençait au boulot ? Au-delà de cette idée aussi alléchante qu’utopique, le slow management cherche à rallier le travail et l’humain. Après les mouvements internationaux du slow food et du slow life, de l’agroécologie et du slow money, le slow management fait l’éloge de la lenteur au travail et de l’anti taylorisme. Finie la recherche éperdue de la productivité et de la rentabilité via l’épuisement au travail, le slow management prouve paradoxalement que l’éloge de la lenteur peut aller de pair avec la compétitivité d’une entreprise, d’une administration ou d’une association. Le slow management vise à remettre de la confiance et de la coopération dans les équipes afin de restaurer de la qualité dans les relations humaines. Vous ferez bien une petite sieste pour rêver un peu ?

Documentaire adulte : Apprendre à faire la sieste, Eric Mullens (Josette Lyon)

Voilà un sujet bien sérieux : la sieste ! Pour les gens du Midi, c’est le sacro-saint, le moment bienvenu d’un repos bien mérité. Parfois le soleil de plomb ne laisse d’ailleurs aucune autre opportunité. Pour les uns, c’est donc plutôt un bonheur, pour les autres plutôt une perte de temps. Pour le docteur Mullens, la sieste est surtout un bienfait pour la santé. Croyons-le : ce monsieur est médecin somnologue, membre de la société française de recherche et médecine du sommeil, et médecin chef au laboratoire du sommeil de la fondation Bon Sauveur à Albi. Suivez l’ordonnance en lisant ce manuel ! A tout âge, de tout sexe, de toute nationalité, tous à la sieste !

La sieste bercée ou contrariée

Musique jeunesse : Rockabye Baby ! (Baby Rock Record)

Vous aimez le rock … et même le métal ? Malheureusement, impossible de partager avec votre bébé vos morceaux préférés sans pulvériser ses petites oreilles toutes neuves. Qu’à cela ne tienne, la collection Rockabye baby est faite pour vous ! Elle revisite les groupes mythiques de rock sur un tempo de berceuse. Le glockenspiel, le vibraphone et les cloches remplacent les riffs de guitare ou le chant survolté de vos groupes préférés. De Metallica à Queen en passant par Led Zeppelin, sans oublier AC/DC ou Black Sabbath, tout y est ! Les arrangements sont impeccables et les constructions des morceaux fidèles aux originaux. Les siestes n’auront désormais plus jamais le même goût… Let there be rock !

Roman adulte : le rire du grand blessé, Cécile Coulon (Viviane Hamy)

Dimanche, 13h. Offrez-vous un bon moment de détente. Choisissez - bien - votre livre, et installez-vous confortablement pour lire quelques pages et sombrer délicatement dans une belle sieste. ERREUR ! Vous voilà plongé dans un monde où le plaisir de lecture est un délit, un crime - de quoi garder l’œil bien ouvert ! Un monde où la littérature est l’ennemie numéro un. Un monde où seule la prescription a sa place, sous le contrôle d’agents intraitables et illettrés ! Un roman d’anticipation qui réveille les consciences et redonne sa place à la volonté individuelle. Serez-vous de ceux qui échappent aux manipulations de cet univers totalitaire ?

La sieste rêvée

BD jeunesse : Le rêve du papillon Marazano, Luo Yin (Dargaud)

Prise dans une tempête de neige, Tutu a essayé de trouver refuge comme elle a pu. Elle s’est alors réveillée dans une ville étrange et inconnue à l’hiver éternel et dont les habitants sont des animaux ou des sortes de robots. Cette nouvelle ville dont elle est prisonnière est-elle le produit de son inconscient ou véritablement un monde parallèle ? Difficile d’y répondre, seule compte la dimension onirique de ce récit à la Lewis Caroll et mâtiné d’un Hayao Miyazaki. Une BD aux cases foisonnantes d’une esthétique toute asiatique et terriblement efficace.

Roman jeunesse : Alice au pays des merveilles, Caroll Lewis illustré par A. Browne (Kaleïdoscope)

Un bel après-midi d’été, allongée sous un arbre, la tête posée sur les genoux de votre sœur, las(se), pris(e) par la léthargie, vous sentez la torpeur vous envahir… quand soudain un Lapin Blanc passe sous vos yeux en marmonnant « Oh mon Dieu je vais être en retard ». Déjà au XIXème siècle, Lewis Caroll vantait les bienfaits de la sieste. Non pas pour fuir un quotidien stressant mais plutôt pour échapper à une réalité ennuyeuse afin de gagner un lieu où tout est possible : le Pays des merveilles.

DVD adulte : Mulholland drive, David Lynch

Vous ne dormirez pas devant le chef d’œuvre de David Lynch. Tout au plus, le film vous entrainera-t-il à rêver les yeux grand-ouverts devant un songe d’une après-midi hollywoodienne. Tout commence par des danseurs qui tournoient au rythme d’une musique enlevée d’Angelo Badalamenti. Fin de la musique, une respiration soutenue, un travelling avant vers un oreiller rouge. « Allumer l’écran merveilleux, entrez dans le rêve » comme le chantait Gérard Manset. Sur ce dit écran, une route, un accident, une brune, perdue, qui rencontre une blonde. C’est le rêve de cette dernière auquel nous assistons et il s’agit bien d’un très beau rêve. Au milieu du film, survient un très mauvais réveil. C’est ça le secret du film, cette « boite bleue » qui sonne le glas de la réussite de la jeune héroïne. Il s’agit bien évidemment d’une des interprétations nombreuses du film et une dernière interrogation subsiste : l’avons-nous rêvé ?

La sieste prolongée

DVD musical : « Blanche neige », Prejlocaj et « Sleeping Beauty », The Australian Ballet Company

Connaissez-vous les deux héroïnes qui firent les plus longues siestes ? Il s’agit de Blanche neige et de la Belle aux bois dormant. Il faut dire qu’elles avaient besoin de se reposer. Pour Blanche neige - une princesse qui ne s’occupait de rien - la voilà obligée de se mettre au ménage et à cuisiner pour ses sept hôtes. Elle s’endort après l’ingestion d’une pomme qu’elle a du mal à digérer. Quant à la Belle au bois dormant, rien de plus fatiguant que de tisser toute la journée, cela abime les mains. La belle finit par s’endormir juste à la vue du sang quand elle se pique le bout du doigt…. Retrouvez ces deux princesses dans l’adaptation de leurs aventures en ballets sur dvd : Blanche neige (Globe de cristal du meilleur spectacle de danse de 2009) chorégraphié par Angelin Preljolcaj , sur une musique de Gustav Mahler pour ceux qui aiment les ballets contemporains et Sleeping Beauty, musique de Tchaikovsky interprété par The Australian Ballet Company. Enfin, pour ceux qui n’aiment pas la danse, vous pouvez toujours relire les contes ! De belles histoires avant de faire une sieste !!!!

Ressources numériques : « sleep », Andy Warhol

Ce film ne figure pas parmi les collections de la médiathèque. Rassurez-vous, les 5h21 du film sont tout à fait consultables sur le net ou du moins une synthèse en une quarantaine de minutes (ce qui s’avère à l’usage bien plus raisonnable). En 1963, Andy Warhol filme le poète John Giorno en plein sommeil. A l’origine, ce film devait durer huit heures, soit le temps d’une nuit. Réduit à une durée un peu plus raisonnable (!), cet « anti film » est une courte nuit, une longue sieste expérimentale qui en dépit de son manque d’intérêt cinématographique a participé à la légende de l’artiste et pourrait vous inciter à une certaine somnolence que vous pourriez accompagner du très bel album du minimaliste Max Richter, « Sleep » qui lui, accompagnera magnifiquement vos rêves…

DVD adulte : « Parle avec elle », Pedro Almodovar

Qu’y a-t-il de plus beau que de contempler le visage de l’être aimé endormi ? Rien. Hélas, l’adoré(e) n’est jamais indéfiniment assoupi(e). A moins que le destin ne s’en mêle et que l’être admiré ne soit… dans le coma ! Dans un hôpital madrilène, Benigno, infirmier, s’occupe avec une vraie délicatesse de la jeune danseuse Alicia tombée dans le coma, tandis que Marco vient rendre visite à sa compagne la torera blessée dans les arènes et qui depuis ne s’est pas réveillée. Le film de l’audacieux Pedro Almodovar entremêle le sort de ces deux hommes. La mise en scène fait la part belle aux mouvements souples d’une caméra particulièrement fluide, qui suit la circulation des flux émotionnels des protagonistes. La mélancolie nécrophile et l’ambiguïté du récit accompagnent une troublante chorégraphie des corps, celle de la danse, de la tauromachie mais aussi des soins du corps.

Pour vérifier la disponibilité de ces documents, accédez au catalogue en ligne