Formulaire inscription GRC
Acceo
Inscriptions périscolaires en ligne
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Les pigeons

Deux colonies de pigeons occupent actuellement le territoire rosnéen.

Comment expliquer leur recrudescence ?

L’une de ces colonies se trouve aux abords de la Résidence du Bois d’Avron, l’autre au Bois-Perrier, près de la rue Philibert-Hoffmann. Une concentration de pigeons qui a une explication : ces secteurs bénéficient de niches écologiques très viables pour les pigeons et de sources alimentaires très abondantes.

Autrefois, la présence de pigeons dans nos villes n’était pas un problème. Elevés par des particuliers, les volatiles vivaient dans des pigeonniers spécialement aménagés. L’abandon de ces pigeonniers a provoqué le retour à l’état sauvage des oiseaux. Du coup, ces derniers ont rapidement pris possession des façades des immeubles et des monuments de la ville.

Il existe un autre facteur, pour expliquer la prolifération : le nourrissage des volatiles. Bien qu’interdite, cette pratique perdure.
Or, ce sont précisément les fortes concentrations de pigeons qui provoquent des nuisances, au premier rang desquelles les déjections, mais aussi le bruit et les odeurs.

Les pigeonniers : solution naturelle et efficace

Face à cette situation, la Ville a souhaité remettre au goût du jour la pratique du pigeonnier.

Deux pigeonniers ont ainsi été installés aux emplacements où les colonies ont été repérées (Résidence du Bois d’Avron et rue Philibert Hoffmann).

Les avantages du pigeonnier sont multiples : il permet de concentrer les fientes, de contrôler les naissances et de surveiller la santé des pigeons.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter la Direction Environnement, Unité Hygiène :
Techniciens : 01.48.12.97.33 / 97.34
Secrétariat : 01.48.12.97.30