Formulaire inscription GRC
Acceo
[Start]  L’ouverture fabuleuse
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Manger équilibré s'apprend, comme lire et écrire...

Le plaisir d'être ensemble, grands et petits, pour cuisiner et faire du sport !

PARTENAIRES POUR VOTRE SANTÉ

Avoir la santé, être en bonne santé : on n’y pense pas
Perdre la santé, être en mauvaise santé : on ne pense plus qu’à cela
La santé est un capital à préserver.
Si l’arrivée de certaines maladies ne peut être empêchée, une alimentation équilibrée, en faisant de l’exercice et en ne pratiquant pas des conduites à risques, c’est se garder en bonne santé, en être conscient et responsable.

Un partenariat mené avec l’ASV
Les acteurs locaux des secteurs de la Santé et du Social

Prendre soin de soi

- 1 APPRENDRE à reconnaître les fruits et identifier leur goût, même si la couleur de l’eau parfumée ne correspond pas à celle du fruit

- 2 JOUER à composer un repas équilibré
Stéphanie Aubriel, Référante Familles au Cercle La Boissière
Delphine Bourlier Diététicienne au CMS

- 3 BOUGER Le plaisir de faire de l’exercice physique pour entretenir sa forme
Damien Richard, du CDOS 93 et les animateurs du Service des Sports municipal


Stage de FULL BALL au Cercle La Boissière VENDREDI 15 AVRIL 2011

Stéphanie AUBRIEL, Référente Famille au Cercle La Boissière
Delphine BOURLIER, Diététicienne au CSM
Damien RICHARD, Chef de Projet au Comité Départemental Olympique et Sportif de la Seine-Saint-Denis (CDOS 93)
et les animateurs du Service des Sports de la Ville

Pendant que les jeunes sportifs achevaient leur stage de full ball
les mamans et d’autres adultes inscrits ont préparé un goûter (gâteau au yaourt et salade de fruits)
qui fut ensuite dégusté par tous
une expérience qui sera renouvelée dans les autres centres au cours de l’année

Les ATELIERS de CUISINE, tenus en MARS 2011 dans les centres socioculturels, ont fait suite au spectacle-débat d’octobre 2010

Le dernier des trois ateliers menés dans chaque centre s’est tenu au Cercle La Boissière
Après avoir revêtu un tablier de chef, chacun s’est mis
à éplucher, couper, émincer, râper, presser,
blanchir, rôtir, cuire
Pour finalement composer et dresser
Costume déposé, ils sont passés en salle pour déguster leurs mets, composés avec application dans le respect des règles de la diététique enseignées par Delphine LAFEUIL-LETELLIER, diététicienne chez Dianéfra

Duo d’endives et de bettrave en salade
Cabillaud en parmentier de pommes de tErre
Compote de pommes et sa poêllée de mangues rôties

Un déjeuner absolument parfait !

Chacun est reparti avec pour mission une recette à réaliser, des conseils pour une cuisine équilibrée
et la ferme intention d’appliquer tous les « trucs » appris

JEUDI 13 OCTOBRE 2010
REPOP - Assurance maladie - Association Dianefra - AMAP rosnéenne Ons’prend pas l’choux

Pour apprendre à manger dans le respect de la diététique, sans dépenser
Ni trop sucré, ni trop salé !

Le spectacle de la Compagnie Entrées de jeu
Particulièrement drôle et pertinent, sur les comportements alimentaires de tout un chacun, créé et mis en scène par la Compagnie Entrées de Jeu
Les enfants et les grands ont beaucoup ri et se sont reconnus dans les carricatures des personnages ; depuis les caprices des petits pour se faire acheter des sucreries dans un supermarché, jusqu’au plaisir d’un invité à manger un bon repas chez ses voisins, la solitude ne l’incitant pas à cuisiner pour lui même

Les saynètes ont révélé le talent du public monté sur scène pour réagir face aux comportements habituels, pas toujours opportuns, mais tellement bien rendus par les comédiens

  • Les Intervenants Le Docteur Hervé LECLESIAU de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de la Seine-Saint-Denis
  • Anne-Marie SOUQUET Docteur en Pharmacie et Sciences, spécialisée dans les comportements alimentaires Coordinatrice pour REPOP dans le département des Hauts-de-Seine, intervenant dans le domaine de la Prévention ont expliqué qu’aucun aliment n’est mauvais en soi, l’important étant la diversité et la mesure. Les problèmes rencontrés par les parents sont identiques dans toutes les familles : devoir s’opposer à leurs chers petits anges qui préfèrent engloutir bonbons et gâteaux plutôt que de manger des fruits et des légumes amers et acides… Trop pas bon ! Pouah !

Les stands d’information ont donné accès, pour les spectateurs, à des informations personnalisées.

Le buffet composé des délicieux gâteaux réalisés dans les centres socio-culturels du Pré-Gentil, des Marnaudes et de La Boissière ont donné à tous la possibilité de se régaler tout en continuant de parler de cuisine