Formulaire inscription GRC
Acceo
Présidentielle 2017 : ce qu’il faut savoir
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Marathon

A vos marques...prêt... partez ! Et voilà, le coup d'envoi est donné. Vous commencez en tête par les dvd, faites votre choix, pourquoi pas Marathon man ? On continue, vous foncez vers les livres sur le sport, histoire d'améliorer votre perf'. On enchaine du côté des romans, on en prend deux au passage, puis on déroule vers les collections jeunesse. Après quelques obstacles, vous atteignez les fables, avec une histoire de lièvre qui court moins vite qu'une tortue. Ouf ! la course folle entre les rayons de la médiathèque s'achève. Bravo, vous avez franchi la ligne d'arrivée, vous pouvez maintenant emprunter vos 42.195.. non, pardon, vos 15 documents ! La médaille d'or vous revient, vous êtes le meilleur.

Petites foulées deviendront grandes...

CD jeunesse : Tu connais Paris toi ? de Pierre Gueyrard


Courir le Marathon de Paris, c’est bien, c’est même courageux et admirable, mais on n’a pas franchement le temps d’admirer le paysage ! Si on allait plutôt profiter de Paris en s’y baladant en famille ? Pour se préparer, nul besoin de guides touristiques, il suffit d’écouter le CD de Pierre Gueyrard qui en 20 chansons dresse le portrait de notre capitale. Les musées, les jardins, le métro, sans oublier la tour Eiffel, nous sont présentés sur des airs de bal musette ou de jazz manouche faisant la part belle au violon, à la guitare et à l’accordéon. Quelques chansons plus mélancoliques viennent tempérer l’ensemble, évitant de ce fait le cliché « titi parisien ». Bref, ça swingue mais pas seulement ! Une bien belle façon de préparer une visite de Paris avec ses enfants…Et pour le marathon, on verra l’année prochaine !

Documentaires adulte : Les 1001 randonnées qu’il faut avoir faites dans sa vie et 1001 jardins qu’il faut avoir vus dans sa vie, Rae Spencer Jones


Il ne s’agit pas là de courir un marathon, ni même un semi-marathon mais, bien de marcher. Oui, la marche, le sport le plus pratiqué au monde. Grâce à ce livre vous pourrez découvrir les 1001 lieux où randonner à travers le monde. Un marathon de la randonnée, relèverez-vous ce défi ?! Ne vous inquiétez pas, si ce qui vous plait c’est plutôt de flâner en observant la nature. Nous pouvons remédier à cela un sac sur l’épaule un appareil photo en main et c’est parti pour un autre presque marathon mais celui-là dans « les 1001 jardins qu’il faut avoir vus dans sa vie ».

DVD adulte : Rocky, John Avildsen


Potron minet, Rocky enfile un jogging gris, avale des œufs crus, se coiffe d’un bonnet et sort dans la rue à petites foulées. Soudain, les trompettistes donnent l’alerte, il est plus que temps de voler et de chanter « gonna fly now » ; chant qui galvanise et porte littéralement Rocky à se dépasser, à doubler tous les joggers et à monter les escaliers du musée de Philadelphie sans le moindre essoufflement (avec un probable trucage, rassurez-vous…). Dans la série des Rocky, ce jogging est LE moment de bravoure couplé avec l’entrainement intensif du « cours d’abord tu taperas mieux ensuite ». Il fallait bien cet échauffement pour ne pas gagner face à Appolo Creed (son jeu de jambe est impeccable..), l’emporter ensuite dans Rocky II et contre tout autre challenger dans les opus suivants (à quelques exceptions près). Dans le dernier épisode en date, « Creed », les trompettes ont laissé place aux percussions dans un moment tout aussi réussi durant lequel le ralenti remplace les accélérations d’autrefois…

« Harder, better, faster »

Album jeunesse : Cours ! de Davide Cali


Arrivé à l’âge adulte, Ray nous raconte son enfance. Celle d’un gamin qui détestait tout le monde et qui se battait pour un oui ou pour un non, incapable de gérer sa colère. Un jour, convoqué pour la millième fois dans le bureau du remplaçant du proviseur, Monsieur Chapman lui propose de boxer avec lui. Puis, afin d’améliorer son endurance et son souffle, le proviseur conseille au jeune garçon de courir. Et depuis ce jour, Ray ne s’est plus jamais arrêté de courir ! Avec force et émotion, Davide Cali nous montre comment sa rage intérieure s’est apaisée grâce à la course : cette discipline répond exactement au besoin de l’enfant, celui de se dépasser sans cesse. A cela, s’ajoute la création d’un lien très fort entre le proviseur et l’enfant. Grâce à cette confiance, Ray va réussir à s’en sortir. Quant au graphisme, Maurizio Quarello réussit à adapter de manière adéquate le réalisme des illustrations au récit avec un trait particulièrement expressif. Cet album est un livre d’une humanité incroyable. Un livre qui nous fait du bien, tout simplement.

Documentaire adulte : Sur les routes du Nouveau monde , Peter Hessler


Saviez-vous que les étrangers n’ont pas le droit de conduire en Chine ? Une règle qui n’a pas fait reculer ni Peter Hessler, correspondant du New-Yorker à Pékin ni sa volonté de faire le tour de la Chine en voiture pour aller à la rencontre des chinois. Il a donc…passer le permis de conduite local ! Et en a profité pour faire un marathon automobile. Car qui dit marathon dit endurance, et il en a fallu à Peter Hessler pour parcourir pendant 10 ans de 2003 à 2013 des dizaines de milliers de kilomètres pour essayer de comprendre le développement fulgurant de la Chine et sa « Grande transformation ». Bienvenu dans le monde bouillonnant de Peter Hessler, et dans une Chine au capitalisme débridée qui souhaite conquérir le monde.

Documentaire adulte : Grand trail, Alexis Berg


Vous avez débuté la course sans conviction, passer les 5, 10, 21 kms avec détermination et, un jour, vous avez relevé le défi de participer à un marathon. La question, à présent, est la suivante : faut-il s’arrêter là ? 42.195 kms est-elle la distance indépassable ? Si vous n’en êtes pas tout à fait convaincus, ce bel ouvrage pourrait vous inciter à vous dépasser à nouveau. La présentation détaillée des courses les plus difficiles du monde alternent avec les portraits des athlètes de l’extrême que sont les champions des grands trails. Enfin, les photographies au format panoramique saisissent avec élégance la beauté des paysages parcourus ainsi que le courage de ceux qui se lancent dans ces expériences hors du commun. Bientôt vous ?

Jusqu’au dernier souffle ?

BD jeunesse : Âme perdue, Grégory Panaccione


C’est la pluie glacée tombant sur son corps vautré dans la boue qui le réveille. Autour de lui, tout n’est que néant apocalyptique. Où est-il ? Que fait-il là ? Qui est-il ? Comment survivre dans ces conditions extrêmes... et tout seul ?! Quelle angoisse ! Perdu dans une contrée hostile et inconnue, le héros “cromagnonesque” se lance dans une course effrénée pour sa propre survie. Manger, se mettre à l’abri, échapper au danger, ne pas rester seul… telles sont ses plus urgentes préoccupations. Avec ses 8 petites cases par planches alternant des champs contre champs successifs, le rythme est à la fois saccadé comme les pas d’un coureur et haletant sur 237 pages. Un véritable marathon sous la forme d’un roman graphique presque sans texte qui se lit d’une traite en balayant les cases à toute vitesse, ne laissant aucun répit au lecteur. Vous l’avez compris, si vous ouvrez ce livre, votre âme est déjà perdue !

DVD adulte : Marathon Man, John Schlesinger


“C’est sans danger ?” Ce film impose une règle : celui qui a vu la scène de torture infligée à Dustin Hoffman par Laurence Olivier ne s’installera jamais sur le siège d’un dentiste sans s’interroger avec anxiété. Nul ne peut oublier cette phrase qui interrompt ponctuellement le supplice : « c’est sans danger ». Le rapport avec le marathon me direz-vous ? Pour certains qui se poseraient la question « après quoi courent-ils ? » en regardant passer les joggers dans les parcs, la course peut sans doute être qualifiée de torture… Pour autant, ce film dissocie bien les deux activités : la course d’abord et la torture ensuite. Marathon man est aussi la confrontation de deux méthodes de jeu d’acteurs. La légende raconte que Laurence Olivier s’était étonné des méthodes de Dustin Hoffman : « Je ne comprends pas ces acteurs qui courent 5 kms pour faire plus vrai ; moi, je n’ai pas besoin de faire tout ça pour paraître essoufflé... ». Conflit d’écoles et de génération, rien de moins...

Roman adulte : The End of the world running club, Adrian j Walker

Quand un homme ordinaire va devoir faire quelque chose d’extraordinaire et dépasser ses limites... Cet homme, c’est Edgar la trentaine bien tassée, le ventre d’un quinquagénaire et le courage d’une moule morte. Ce type est humain ! Séparé de sa femme et de sa fille de plus de 800 kilomètres suite à une catastrophe naturelle, il n’a qu’une seule option pour les rejoindre : courir ! Courir jusqu’à l’épuisement. Dépasser ses limites. Se battre contre soi-même. Et contre les dangers qui, tout au long de sa traversée du Royaume-Uni dévasté, menacent. S’il n’arrive pas à temps, il perdra sa famille pour toujours. Courir donc contre la montre car chaque seconde compte. Courir alors que la douleur et la peur tourbillonnent tout autour et en lui. Courir parce que tout ce qu’il y a ici est sombre et mort. Courir parce que tout ce qui se profile là-bas est vif et lumineux. Courir pour survivre.

Conte jeunesse : Le lièvre et le hérisson des Frères Grimm illustré par Jonas Laustöer

Par une belle matinée ensoleillée, le hérisson, de bonne humeur, rencontre le lièvre qui se montre arrogant et moqueur. Une promenade avec de si petites jambes ? Vexé, le hérisson parie qu’il court plus vite que lui. Qui va gagner ? Le lièvre est un athlète renommé. Mais ne dit-on pas qui s’y frotte s’y pique ? Et puis rien ne sert de courir … si on n’utilise pas sa tête. Par un habile stratagème, le hérisson va épuiser le lièvre dans un marathon à mort ! Il est vengé, plus aucun lièvre n’osera s’aventurer sur son territoire. Ce conte moins connu des frères Grimm rappelle évidemment la fable de Jean de La Fontaine qui met en scène la célèbre course entre un lièvre et une tortue. Ce texte est plus cruel envers le lièvre qui paie de sa vie pour son mépris et sa méchanceté. Mêlant l’anthropomorphisme avec un réalisme bluffant, les illustrations troublent le lecteur. La morale du conte, assez inhabituelle chez les frères Grimm, rappelle au lecteur qu’il l’aurait oublié qu’ « il ne faut pas se moquer d’un plus petit que soi » . A bon entendeur !

Marathonien sans courir

Documentaire jeunesse : La mode, Alexia Delrieu et Sophie de Menthon


Nous venons juste de terminer la « fashion week » du mois de mars et nous allons bientôt nous préparer à affronter les soldes d’été du mois de juin. Nous vous proposons donc, entre deux marathons de la mode, de réfléchir à ce que signifie « être tendance ». Ce documentaire, qui s’adresse aux enfants dès 6 ans, a fait le choix d’une approche ludique mais précise pour expliquer toutes les facettes du style (historiques, professionnelles, économiques et financières…). Des petites anecdotes ou des citations humoristiques complètent les informations qui nous rappellent que pour être au goût du jour il faut beaucoup de talent, bref, la frivolité est une affaire sérieuse !

Documentaire adulte : L’encyclopédie du tricot, Katharina Buss

Cette fois-ci plutôt que vos pieds utiliser vos mains pour un marathon toute en finesse. Vous avez toujours rêver de porter une création unique à la pointe de la mode du fait sur mesure, de la Haute couture ? Eh Bien ne rêvez plus, apprenez ! Grâce à ce document vous deviendrez la reine incontestée du sur mesure ! Le geste au service de l’art, la pensée au bout du fil et les doigts en mouvement. De fil en aiguille vous pourrez porter pull, bonnet, écharpe,… Attention vous n’avez plus qu’un mois pour les porter et les réaliser. Et si le diable ne s’habillait plus en Prada mais en tricot !

DVD adultes : Six feet under, Downtown Abbey, Skins...et toutes nos autres séries

Si, pour certains, faire un marathon consiste à esquinter ses genoux et ensanglanter ses pieds sur le bitume parisien, pour d’autres, il s’agit de résister à l’endormissement et à l’engourdissement de tous ses membres au fin fond de son canapé. Le « marathon des séries » sera bientôt reconnu sport olympique tant il fait chaque jour de nouveaux adeptes. Chacun développe la discipline à sa manière : en mode classique, avec ou sans recap ou en pratiquant le binge waching. Pour vous permettre de passer pro, vos médiathèques vous proposent des séries délicieusement addictives pour convertir les futurs athlètes seriephiles compulsifs que vous allez rapidement devenir.

Pour vérifier la disponibilité de ces documents, accédez au catalogue en ligne