Formulaire inscription GRC
Acceo
Rosny plage : un cocktail de fraicheur et de jeux
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Monoxyde de carbone
Brasero à l’intérieur, attention danger

Le monoxyde de carbone est un gaz invisible et inodore, pouvant être mortel. Il intoxique gravement chaque année 5 000 personnes, dont 90 en décèdent.

LOCAUX COLLECTIFS : d’où vient le monoxyde de carbone ?

- Dans les lieux de spectacle ou de culte où une utilisation trop longue des panneaux radiants peut provoquer des intoxications au monoxyde de carbone.

IL EST INTERDIT avant les manifestations, de préchauffer les locaux équipés de panneaux radiants

- Les groupes électrogènes, souvent utilisés lors de rassemblements (fêtes, festivals, réunions, concerts, messes) peuvent aussi émettre du monoxyde de carbone. Ils doivent toujours être placés à l’extérieur des locaux.

Quels appareils peuvent dégager du monoxyde de carbone ?

Tous les appareils qui fonctionnent avec une énergie combustible comme

  • le bois
  • le charbon
  • le gaz (naturel, butane, propane)
  • l’essence
  • le fuel
  • l’éthanol

Sa présence résulte d’une combustion incomplète et ce, quel que soit le combustible utilisé.
Il peut s’agir

  • d’appareils de chauffage et de chauffage d’appoint : poêles ou convecteurs
  • de cheminées et d’inserts pour accélérer la combustion
  • de production d’eau chaude, de décoration
  • de bricolage
  • d’une cuisinière
  • de moteurs de groupe électrogène
Il ne faut jamais utiliser pour se chauffer un appareil prévu pour un autre usage par le fabricant (cuisinière, réchaud de camping, four, brasero…)

En particulier, les chauffages d’appoint fonctionnant au bois, charbon, gaz, essence, fuel, éthanol ne doivent être utilisés que quelques heures consécutivement.
Ces appareils ne sont pas raccordés à l’extérieur et les émanations de gaz ne sont pas évacuées.

En savoir + en cliquant sur ce lien

Quels sont les signes d’une intoxication ?

Le monoxyde de carbone se manifeste par des maux de tête, nausées, fatigue, et dans les cas les plus graves un coma voire le décès.

Que faire si vous soupçonnez un risque d’intoxication ?

Quels sont ses effets sur l’être humain ?

L’intoxication peut se présenter sous une forme aiguë et nécessite alors une prise en charge d’urgence ou sous une forme chronique, beaucoup plus difficile à repérer.
Il agit comme un gaz asphyxiant très toxique qui prend la place de l’oxygène dans le sang.

En moins d’une heure, ce gaz peut s’avérer mortel

Pourquoi peut-on s’intoxiquer au monoxyde de carbone dans son logement ?

Pour comprendre les dangers du monoxyde de carbone CLIQUER ici

Les mesures de prévention à mettre en œuvre pour éviter les intoxications au monoxyde de carbone :

  • Faire vérifier et entretenir chaque année par un professionnel qualifié les installations de chauffage, de préférence avant la saison hivernale
  • À l’occasion de cet entretien, faire vérifier et ramoner les conduits permettant l’évacuation des gaz issus de ces installations de chauffage
  • Veiller à bien ventiler son logement : aérer quotidiennement et ne jamais obstruer les grilles de ventilation
  • Respecter scrupuleusement les consignes d’utilisation des appareils à combustion prescrites par le fabricant
  • Proscrire l’utilisation de moyens de chauffages non adaptés tels que les barbecues et les braseros.

Les intoxications au monoxyde de carbone surviennent :

  • si les appareils de chauffage et de production d’eau chaude sont mal entretenus car les combustibles (bois, charbon, gaz, essence, fuel, éthanol) y brûlent mal
  • s’il y a une mauvaise ventilation dans le logement, surtout dans la pièce où est installé l’appareil à combustion
  • si le conduit de fumée n’a pas été ramoné régulièrement Les produits de combustion ne peuvent pas s’évacuer correctement vers l’extérieur et risquent de refouler à l’intérieur du logement

Les traitements médicaux

Les personnes intoxiquées peuvent, selon le niveau de gravité, être prises en charge par les services d’urgence, hospitalisées ou placées en caisson hyperbare pendant quelques heures.

Connaître les missions du Service Hygiène