Formulaire inscription GRC
Acceo
Déplacement marché centre-ville
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Plan de Désherbage Communal

Le Plan de Désherbage Communal permet de prendre en compte, dans la gestion de l'entretien des espaces publics, le risque de transfert des herbicides vers la ressource eau (nappes phréatiques, rivières).

Contexte

Réglementation européenne, Grenelle de l’Environnement, Charte régionale de la Biodiversité, Agenda 21 de la Ville prévoient une réduction de l’épandage de pesticides (herbicides…)

Le Service Espaces Verts a depuis de très longues années engagé une diminution des traitements pesticides.

Ainsi l’objectif du Plan Ecophyto 2018 dans le cadre du Grenelle de l’Environnement, qui prévoit une réduction de 50 % de l’épandage des pesticides entre 2008 et 2018, est déjà largement atteint par le Service Espaces Verts (diminution de 86 % entre 2005 et 2014). Mais la volonté est de poursuivre cette démarche.

La présence d’herbes n’est pas synonyme d’un entretien négligé mais d’une gestion différenciée plus respectueuse de l’environnement et de la santé publique.

Mise en place

Le Plan de Désherbage Communal a pris en compte tous les espaces entretenus par la Ville (espaces verts, voirie, stades).
Sa rédaction en novembre 2010 est passée par plusieurs étapes.

- Etape 1 : inventaire des pratiques
Il consiste à établir un diagnostic des pratiques de désherbage de la commune sur chaque surface, à identifier les zones désherbées et les zones non désherbées.

- Etape 2 : définition des objectifs d’entretien
Elle permet d’identifier les zones où le désherbage est nécessaire pour des raisons de sécurité, culturelles etc… et les zones où le désherbage n’est pas nécessaire.
Nous désherbons principalement par souci d’esthétisme et de « propreté », notion culturelle propre à chacun.
Il convient de se poser systématiquement la question : « a-t-on besoin de désherber ? ».
Si oui :

  • peut-on transformer l’espace pour l’éviter
  • utiliser des alternatives au désherbage chimique
  • désherber chimiquement de façon raisonnée en dernier ressort

Pour chaque secteur (espaces verts, voirie, stades), les différents traitements et surfaces ont été recensés.

- Etape 3 : classement des zones à désherber, choix des méthodes de désherbage
Le classement permet de définir le niveau de risque de transfert des herbicides vers la ressource en eau.
On distingue 3 niveaux de risque : élevé, réduit, inexistant.
La plupart des espaces pris en compte rentrent dans la catégorie « élevée » et quelques uns dans la catégorie « réduite ».

- Méthodes alternatives choisies

  • désherbage thermique (apporter un excès de chaleur sur les plantes avec un matériel équipé au gaz)
  • balayage mécanique (brossage des surfaces avec un engin doté de balais en acier)
  • débroussaillage (avec une débroussailleuse à fil pour maintenir la végétation à une hauteur acceptable)
  • réfection de certains sols (allées en pavé…)
  • réaménagement des espaces (végétalisation avec du gazon, des plantes vivaces, des arbustes…)

La mise en œuvre du Plan de Désherbage Communal a commencé au printemps 2011.