Formulaire inscription GRC
Acceo
Rosny plage : un cocktail de fraicheur et de jeux
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Plans Cancers

Lancement du Plan cancer 2014-2019 Information et outils mis à la disposition des professionnels de la Santé dans le cadre des dépistages organisés des cancers du sein et du colon du dépistage du cancer du col de l'utérus

Le Plan cancer 2014-2019

lors de la cinquième édition des Rencontres de l’INCa (4 février 2014), le Président de la République François Hollande a lancé le troisième Plan cancer 2014-2019.

Le président de la République a rappelé que la lutte contre le cancer était devenue, depuis une décennie, une politique partagée par tous, à travers deux Plans cancer.
Il a réaffirmé l’importance de la lutte contre les inégalités face au cancer, véritable fil rouge de ce nouveau plan.

Ce Plan cancer, piloté par un comité co-présidé par les ministres chargés de la recherche et de la santé a pour aspiration première de répondre aux besoins et aux attentes des personnes malades, de leurs proches et de l’ensemble des citoyens.
Il s’agit de guérir mais aussi d’accompagner la personne et ses proches et de préparer l’avenir de tous, par la recherche et la prévention.

Ce Plan s’inscrit dans la mise en œuvre de la Stratégie nationale de santé et de l’Agenda stratégique pour la recherche, le transfert et l’innovation « France-Europe 2020 ».
Le Plan mobilisera près d’1,5 milliards d’euros sur 5 ans dont la moitié sera consacrée au financement de nouvelles mesures.

Il s’organise autour de quatre grandes priorités, déclinées en 17 objectifs opérationnels.

Guérir plus de personnes malades

La première ambition de ce troisième Plan cancer est de guérir plus de patients, en favorisant des diagnostics précoces grâce au dépistage et en garantissant un accès rapide pour tous à une médecine d’excellence alliant les pratiques les plus pertinentes à une prise en compte vigilante des besoins des personnes.

Le Plan vise également à surmonter au mieux les inégalités sociales et territoriales

  • Renforcement de la lutte contre les inégalités de recours et d’accès au dépistage du cancer du sein et colorectal
  • Généralisation d’un programme de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus
Préserver la continuité et la qualité de vie

Le Plan vise à accompagner et soutenir les efforts des personnes pour préserver leur continuité et qualité de vie à travers trois objectifs :

  • Assurer des prises en charge globales et personnalisées
  • Réduire les séquelles des traitements et les risques de second cancer
  • Diminuer les conséquences du cancer sur la vie personnelle
Investir dans la prévention et la recherche

Plus de 40 % des décès par cancer pourraient être évités grâce à des changements de comportements individuels ou collectifs.
Le Plan cancer a pour objectif de réduire de moitié ce chiffre d’ici 20 ans, en faisant le choix de porter un effort majeur sur la prévention.
Identification et validation de nouvelles opportunités de diagnostic précoce
L’accent est également mis sur la recherche pour développer de nouvelles approches préventives ou thérapeutiques.

Optimiser le pilotage et les organisations de la lutte contre les cancers

Le Plan cancer affirme la nécessaire implication des patients et usagers dans la définition et à la mise en œuvre de la politique de lutte contre les cancers. Il clarifie les rôles des acteurs nationaux et régionaux et définit certaines orientations favorables à l’innovation en matière de financement.