Formulaire inscription GRC
Acceo
La Ville et ses outils numériques
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Rosny Ecologique et Solidaire

Urbanisme : les mauvais choix de l'URAM.

Cet espace d’expression est réservé aux groupes politiques composant le Conseil municipal.
Les textes (non corrigés), informations et chiffres publiés engagent l’unique responsabilité de leurs auteurs et reflètent leur seule opinion.

Les règles d’urbanisme existent et leur mise en oeuvre formelle devrait suffit à clore les débats sur le bien-fondé d’une décision. Mais c’est oublier un peu vite que derrière un acte administratif, il y a la vie quotidienne des femmes, des hommes et des familles.
A Rosny-sous-Bois, le plan local d’urbanisme (PLU) voté par le Maire et sa majorité (LR + UDI) n’a pas été conçu pour préserver et améliorer la qualité de vie des Rosnéens et des Rosnéennes. Mais plutôt pour faciliter la densification en faisant la part belle aux promoteurs et aux enseignes commerciales en tous genres.

Le PLU dégrade la qualité de vie
Dernièrement, des habitant.e.s de notre ville ont découvert un beau matin que deux restaurants fastfood (Quick et McDonald) seront implantés sur un terrain qui jouxte leur jardin. Le permis de construire pour le restaurant Quick a déjà été signé par la mairie, mais aucune information n’a été donnée aux populations intéressées. Comme si elles étaient quantité négligeable…
Un maire soucieux de démocratie locale aurait pu organiser des réunions avec les personnes concernées afin de leur présenter le projet, les raisons de son existence et ses conséquences pour l’environnement proche et lointain (circulation, nuisances
diverses…). A l’issue de ces réunions et compte tenu des avis exprimés, d’autres aménagements auraient pu être imaginés. Dans le cas contraire, rien n’interdisait d’informer les habitants du quartier de la possibilité légale de contester le permis
de construire.
Interrogé par Le Parisien à ce sujet, Claude Capillon, le maire de Rosny-sous-Bois déclare « ne pas pouvoir refuser ce permis de construire car il respecte les règles du plan local d’urbanisme (PLU). » Comment ne pas s’agacer à la lecture de ces propos quand on sait que, avant transfert aux établissements publics territoriaux (EPT) – donc
pour Rosny, à Grand Paris Grand Est – les PLU étaient conçus par les Maires. Claude Capillon se cache derrière un PLU dont il est responsable !

Un manque de démocratie locale
En outre, le sujet n’a été abordé ni en réunion de quartier, ni au conseil municipal. Il aurait pourtant été intéressant de savoir pourquoi la majorité municipale estimait indispensable d’installer ces nouvelles enseignes dans un quartier déjà cerné par les
voitures et la pollution. D’autant que la ville de Rosny-sous-Bois, est déjà bien pourvue en fast food. Le maire laisse les enseignes de la « malbouffe » multiplier leurs implantations en douce sur notre commune.
Cette attitude renvoie à des convictions et des méthodes d’une autre époque. Un élu local ne devrait pas autoriser un projet sans prendre en considération les conséquences pour la vie des personnes concernées. Pour ce qui les concerne, les élus de Rosny écologique et solidaire demandent l’organisation d’une réelle concertation pour toutes les décisions d’urbanisme impactant la qualité de vie des habitants. Pour être réellement au service des rosnéens, la majorité municipale doit opérer une révolution culturelle. Et adopter des méthodes plus démocratiques.

Magali Thibault

Europe Ecologie les Verts
Eric Béal
06 82 36 15 15
Twitter : @EELVRosny93
http://blog.ecologiepourrosny.fr/

Parti Socialiste
Magalie Thibault, Michèle Bretel, Christian Michel, Séraphin Basse
https://www.facebook.com/Section.PS.RosnysousBois/
ps.rosny.sous.bois@gmail.com

Apparentée Parti Communiste Français, Front de Gauche
Magali Turlure