Formulaire inscription GRC
Acceo
Rosny plage : un cocktail de fraicheur et de jeux
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Tabac

23 arguments pour des journées sans tabac

Un usage mis en doute

L’OMS ne valide pas l’usage de la cigarette électronique.

L’Organisation mondiale de la Santé déconseille son usage et dénonce son recours comme méthode de sevrage.

« Froid, pluie, neige ou canicule, au risque de tomber malades,
vous demeurez stoïques, présents, accrochés à vos brins enveloppés.

Quelle vaillance ! Quelle constance ! Quelle abnégation !

Armées de fumée devant les commerces, les entreprises, les administrations
En France, en Europe, aux USA, en Australie…
Combattants, vous résistez à l’information, à la prévention et même aux mises en accusation.

Vous fumez… encore ?! Bravo !

On retrouve vos restes, parfois fumants, toujours toxiques. Si ce n’est vous, ce sont donc vos compagnons de lutte, que l’on voit, depuis leur véhicule et tout groin dehors, au risque de se faire couper le bras,
vider leurs cendriers sur la chaussée.

Quelle audace ! Quelle hardiesse ! Quelle conviction ! »

23 Arguments pour arrêter

  • J’éprouve une certaine fierté
  • J’ai éprouvé la satisfaction d’avoir remporté une victoire
  • On importune moins son entourage
  • Cela me revalorise aux yeux de mes proches
  • Ma famille est très satisfaite
  • J’ai plus d’énergie
  • Je suis en meilleure forme
  • Je me sens plus frais, le matin au réveil
  • Je suis moins fatiguée
  • Je me sens beaucoup mieux
  • Je respire mieux
  • Mes performances sportives se sont améliorées
  • J’ai redécouvert les goûts et les odeurs
  • Je dépense moins d’argent
  • J’économise 42€ par semaine
  • On n’est plus obligé de penser tout le temps à emporter des cigarettes
  • On a meilleure haleine
  • L’odeur sur les habits a disparu Mes amis me disent que j’ai meilleure mine
  • Je n’ai plus à me préoccuper de mes poumons
  • Je ne tousse plus
  • Je n’ai plus mal à la tête
  • On a moins souvent mal à la gorge
  • Je suis moins nerveuse

TABAC INFO Service 39 89
Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé} (INPES)
« Quand t’arrêtes de fumer » : voir la vidéo

Première cause de mortalité évitable

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que d’ici 2020, le tabac sera la principale cause de décès et d’incapacité, avec plus de 10 millions de victimes par an
Le tabagisme entrainera alors plus de décès à travers le monde que le Sida, la turberculose, la mortalité maternelle, les accidents de voiture, les suicides et les homicides combinés…

Première cause de mortalité évitable en France, le tabagisme est considéré comme responsable de 90% des cancers du poumon et de 60 000 décès par an.
Au vu des tendances passées et actuelles de consommation, le nombre de morts liées au tabac risque d’être multiplié par deux à l’horizon 2025.
Ce problème majeur mobilise nombre d’acteurs tant sur le plan administratif, médical qu’éducatif.
La lutte contre le tabagisme est une des priorités de santé publique.

C’est décidé, j’arrête ! (pdf)

Et si besoin, je me fais aider !

Le tabagisme passif

Il résulte de l’inhalation involontaire de la fumée dégagée par la combustion de cigarettes ou cigares.
Le tabagisme passif se définit comme « l’inhalation involontaire, par un sujet non-fumeur, de la fumée dégagée dans son voisinage par un ou plusieurs sujets fumeurs »

Le tabac et les jeunes

L’industrie du tabac a bien compris que les ados étaient une cible idéale à qui vendre ses produits : goût du risque, envie de liberté, de transgression, recherche de la séduction et d’une plus grande confiance en soi… Autant de facettes qu’elle a su exploiter pour rendre la cigarette attractive.
Le tabac contient de nombreuses substances toxiques et engendre une forte dépendance, même en cas de faible consommation.
Si l’idéal est de ne pas commencer, il est toujours possible d’arrêter !
De nombreuses aides existent.

Tabac et grossesse

Plus de 25 % des femmes enceintes fument et 70 % d’entre elles continuent de fumer, malgré les conséquences importantes sur la grossesse. La moitié des abstinentes reprend après la naissance de l’enfant

Articles connexes

Les dangers des nouvelles façons de fumer

  • Chicha
  • Cannabis