Formulaire inscription GRC
Acceo
La Ville et ses outils numériques
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
URAM

De Rodoniacum au Rosny du Grand Paris, notre vision d'une ville intense et vertueuse.

Cet espace d’expression est réservé aux groupes politiques composant le Conseil municipal.
Les textes (non corrigés), informations et chiffres publiés engagent l’unique responsabilité de leurs auteurs et reflètent leur seule opinion.

Du Londinium romain de l’an 43 au Grand Londres, de la Nouvelle-Amsterdam de 1624 à New-York, de la Lutèce gallo-romaine au Grand Paris du XXIe siècle, l’histoire se répète : les populations se regroupent autour des grands pôles urbains d’où rayonne le pouvoir économique et politique.

C’est donc un manque de réalisme et de vision de penser que Rosny-sous-Bois pourrait rester le petit village rural d’antan.
Pour autant, l’intensification urbaine liée à la dynamique du Grand Paris peut être vertueuse.

C’est en tout cas la vision de la majorité URAM.

Ce numéro du ROSNY MAG en est un témoignage : Rosny-sous-Bois, quoi qu’en pensent certains râleurs permanents, est bien une ville verte. Ceux qui en doutent sont soit de très mauvaise foi, soit cultivent de façon parfois inconsciente une nostalgie du passé.
Qui met la main à la charrue, mais regarde en arrière, n’est pas digne de pouvoir gérer une commune, pour paraphraser un célèbre précepte.

Et c’est justement là le défi que l’URAM s’est fixé, que l’intensification urbaine soit jumelée à un souci constant du cadre de vie et de la préservation de l’environnement.

Cela implique de faire tomber certains préjugés, par exemple sur la hauteur des constructions. Si les villes continuent à s’étendre et à imperméabiliser les sols, les prochaines décennies nous promettent des événements climatiques gravissimes pour les populations.
Les individus qui crieront au scandale parce que leur rue sera inondée, sont les mêmes qui criaient au loup quand ils voyaient un immeuble de plus 6 étages se construire. Et pourtant, quand elle est bien adaptée au contexte urbain, la hauteur du bâti permet de répondre à la fois à la nécessaire intensification urbaine, d’aménager des espaces publics généreux et de redonner sa place à la nature en ville.

L’un des grands projets du mandat est justement la réalisation du parc nature du Plateau d’Avron, preuve que la nature et la biodiversité ont toute leur place dans notre belle ville du Grand Paris.

La Métropole du Grand Paris s’est donné un objectif clair : la neutralité carbone en 2050. Gageons que si toutes les villes qui la composent mènent la même politique que l’URAM à ROSNY-SOUS-BOIS en matière de protection de l’environnement, cet objectif sera atteint.

Didier Fort, pour le Groupe URAM

http://www.uram.fr
@uramtweet
URAM | Union Rosnéenne d’Action Municipale