Formulaire inscription GRC
Acceo
Déplacement marché centre-ville
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
URAM
Cet espace d’expression est réservé aux groupes politiques composant le Conseil municipal.
Les textes (non corrigés), informations et chiffres publiés engagent l’unique responsabilité de leurs auteurs et reflètent leur seule opinion.

Vous êtes nombreux à m’avoir alerté quant à la saleté des abords d’autoroutes qui passent par Rosny-sous-Bois. Le nettoyage de ces sites relevant des services de l’Etat, j’ai envoyé une lettre à la préfecture afin de leur signaler ce problème récurrent qui touche à notre quotidien.

Doit-on déduire de cette absence d’entretien un désengagement assumé de l’état ? D’autant plus que ce manque de suivi est préjudiciable en premier lieu pour les riverains, mais également pour l’image que les automobilistes, dont les touristes, ont de notre département et, par extension, de notre commune.

Rosny-sous-Bois déploie tous les moyens mis à sa disposition afin d’assurer un nettoyage fréquent et complet de la commune. Nous dépensons chaque année plus d’un million d’euros pour la propreté urbaine.

Pour mémoire, lors de la COP 21 qui s’est tenue en décembre 2015 au Bourget, l’Etat avait débloqué 15 millions d’euros pour nettoyer les déchets jonchant les routes entre les aéroports et la capitale. J’espérais que cet évènement allait constituer un déclic pour un nettoyage régulier et conséquent de ces sites. Or, aujourd’hui, je constate que ce n’est pas le cas.

Devra-t-on attendre un nouveau sommet mondial pour que les Rosnéens voient les abords des autoroutes de la Ville nettoyés ?

Claude Capillon, pour le Groupe URAM

http://www.uram.fr
@uramtweet
URAM | Union Rosnéenne d’Action Municipale