Formulaire inscription GRC
Acceo
Rosny plage : un cocktail de fraicheur et de jeux
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Un toit pour elle

Un dispositif visant à fluidifier l'hébergement d'urgence pour les femmes victimes de violences

Rosny-sous-Bois AIDE - ACCUEIL - ORIENTATION

Un toit pour elle

La convention triennale mettant à disposition un ou deux logements, par an, sur le territoire rosnéen, a été renouvelée le 4 décembre 2014.
Le 1er décembre 2011, Claude Capillon avait signé cette convention, engageant la Ville, pour la première fois.

En 2005, le Président du Conseil général et le Maire de BOBIGNY lançaient un appel aux villes de la Seine-saint Denis ; pour faciliter l’accès au logement pour les femmes victimes de violence.
Cet engagement, baptisé « Un Toit pour Elle » reposait sur un constat : les structures d’hébergement destinées aux femmes victimes de violences conjugales sont saturées parce que les personnes accueillies éprouvent des difficultés à accéder au logement social.

Le dispositif « Un Toit pour Elle » vise à fluidifier l’hébergement d’urgence pour les femmes victimes de violences.

Il s’agit, pour les communes du département de réserver, chaque année, un logement
- sur le contingent communal municipal
- ou intercommunal
- pour une femme accueillie dans les centres d’hébergement des associations spécialisées dans l’accueil de femmes victimes de violences : Amicale du Nid 93, SOS Femmes 93

Le dispositif « Un toit pour elle » a été étendu aux femmes en très grand danger, disposant d’un téléphone portable d’alerte.

Après le vote de la loi du 9 juilllet 2010, relative

  • aux violences faites spécifiquement aux femmes
  • aux violences au sein des couples
  • aux incidences de ces dernières sur les enfants

Une nouvelle extension a été effectuée aux femmes bénéficiant ou ayant bénéficié d’une ordonnance de protection, conformément à l’article 19 de la loi.

L’accord est formalisé par la signature d’une convention sur 3 ans

Claude Capillon, Maire Conseiller général de Rosny-sous-Bois a signé une convention tripartite le jeudi 1er décembre 2011

  • 19 villes se sont engagées et ont signé la convention
  • La Ville de Pierrefitte souhaite également s’engager
  • déjà 41 logements sont mis à disposition

- Marie-Christine Mourgue, Présidente de SOS Femmes 93
- Yannick Droux, Président du Comité Territorial l’Amicale du Nid 93

Signature, au centre socio-culturel Les Marnaudes, suivie
- de l’intervention de Penda N’Diaye, Présidente de l’Union des Groupements et Partenaires du Raid Dakar (UGPR)
Membre du Comité Directeur de Femmes Droit et Développement en Afrique WILDAF
- du spectacle théâtral « La Familia de la Cerda »

D’autres institutions ont voté un dispositif d’aide au logement pour les femmes victimes de violences
- Le Conseil général avec l’OPDHLM a signé pour 5 logements sociaux
- La préfecture de la Seine Saint Denis a signé un protocole d’accord dans lequel il s’engage à proposer chaque année 5 appartements
- Le Conseil Régional d’IÎe de France a adopté (15 décembre 2008) un dispositif d’aide au logement pour les femmes victimes de violences conjugales, en signant une convention avec la Fédération nationale Solidarité Femmes dont fait partie l’association SOS Femmes 93
- La CAF 93 signera prochainement une convention pour 5 logements par an, à l’occasion des 7èmes Rencontres « Femmes du monde en Seine-Saint-Denis »

Bilan Janvier 2010 - Novembre 2011

- 68 femmes ont eu recours à ce dispositif
- 34 relogements ont été effectués
- dont 9 relogements pour les femmes en très grand danger
- 4 relogements sont en cours
- 27 femmes restent en attente d’un relogement
- retrait du dispositif pour 3 femmes

Du 1er janvier 2010 au 1er mars 2014
- 183 demandes effectives
- 110 relogements de femmes victimes de violences ont été effectués
- 191 enfants ont été ainsi protégés
- 13 demandes sont en cours de traitement

Les rencontres « Femmes du monde en Seine-Saint-Denis »

L’Observatoire départemental des violences envers les femmes a mis en place de nombreux dispositifs innovants en lien avec des associations spécialisées dans l’accueil de femmes victimes de violences : Amicale du Nid 93, SOS Femmes 93
- mesures d’accompagnement protégé des enfants dans le cadre des violences conjugales
- protocole de mise en œuvre de l’ordonnance de protection des femmes victimes de violences
- téléphone portable d’alerte pour les femmes en très grand danger
- dispositif « Un Toit pour Elle » pour le logement pérenne des femmes victimes de violences
- prise en charge en psychotraumatologie
- protocole de lutte contre les mariages forcés…

Parmi les actions et campagnes que l’Observatoire départemental des violences envers les femmes met en place avec ses partenaires, les rencontres « Femmes du Monde en Seine-Saint-Denis » sont essentielles, car elles s’adressent à la fois à toutes et tous les professionnel(les) et à la population, grâce à un partenariat efficace qui s’est mis en place avec 26 villes du département :
Aubervilliers, Aulnay-sous-Bois, Bagnolet, Bobigny, Bondy, Clichy-sous-Bois, Dugny, Epinay-sur-Seine, Le Blanc-Mesnil, La Courneuve, Les Lilas, Montfermeil, Montreuil-Bagnolet, Noisy-le-Sec, Neuilly-Plaisance, Noisy-le-Sec, Pierrefitte, Romainville, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis, Saint-Ouen, Sevran, Stains, Villepinte, Villetaneuse.

Journée internationale 2014 contre les violences envers les femmes

Les dispositifs mis en place sur le département et leurs résultats chiffrés sur 4 années

Contre emprise est le réseau rosnéen créé par la Circonscription du service social.
L’aboutissement de liens professionnels très forts entre les acteurs locaux susceptibles d’être confrontés à ce type de violences. Un tissu cousu au fil des années et la volonté d’un partenariat réactif œuvrant contre des actes à prévenir au présent et pour l’avenir.