Formulaire inscription GRC
Acceo
[Start]  L’ouverture fabuleuse
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Une nouvelle médiathèque, deux artistes, deux fresques...

Les murs en noir et blanc de la médiathèque Louis Aragon vont prendre vie à l'occasion de sa réouverture

Deux artistes ont été invitées pour honorer de leur art la peinture encore fraiche de votre nouvel établissement. Mais qui sont-elles ?

Anne-Laure Maison


Anne-Laure Maison est née en 1979 à Lyon, elle vit à Paris. Après un diplôme de designer d’espace aux Beaux-Arts de Toulouse, elle a travaillé en agence d’architecture (R&Sie, François Roche, 2002). Puis décide de se consacrer exclusivement à sa pratique artistique après sa résidence au Pavillon du Palais de Tokyo (2004-2005). Fascinée par la façon dont les hommes vivent dans ce monde et profondément habitée par son propre nom de famille, tout son travail parle d’architecture, du rapport entre l’homme et le construit, de la façon dont il se l’approprie…Sa dernière série de collages « Femme-Maison », questionne l’image de la femme contemporaine, forte, libre et autonome, capable de porter sa propre architecture…sa maison. Fières de ce qu’elles sont et revendiquant leur émancipation, ces allégories s’affichent sur les murs des villes qu’Anne-Laure traverse.

Anne-Laure Maison va réaliser une fresque sur le mur à l’entrée de la section adulte... Elle jouera des codes de la ville pour rappeler que derrière les murs, les fenêtres, il y a des vies, comme derrière les couvertures de nos livres...

Pour plus de renseignements, visitez son site : http://www.annelauremaison.com

Delphine Perret

Delphine Perret est auteur et illustratrice de livres jeunesse. Elle est diplômée de l’Ecole des Arts décoratifs de Strasbourg en illustration. Elle est co-fondatrice et membre active de la galerie Le Bocal, à Lyon et est également membre du collectif Le Bocal LTD avec Lucie Albon et Tian Veasna.

Parmi ses œuvres publiées, notons et lisons notamment les deux premiers volumes de Björn (fourmis rouges) dont le premier a reçu la pépite 2016 au salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, la série Moi, le loup (Thierry Magnier), tout neuf (édition du poisson soluble). Delphine Perret a également illustré les textes de Ludovic Flamand (Il était mille fois, fourmis rouges), de Philippe Lechermeier (lettres à plumes et à poils et Vincent Cuvelier, mon fils...

Son œuvre s’enrichit régulièrement de nouveaux albums et d’une fresque sur un mur en section jeunesse... pour rêver, s’évader à livre ouvert...

Pour en savoir plus : http://www.chezdelphine.net/fr/